/news/coronavirus

Le Portugal allège les restrictions grâce à la progression de la vaccination

Le Portugal, qui connaît une baisse du nombre de nouvelles contaminations de COVID-19, va alléger les restrictions sanitaires à partir de dimanche, grâce à la progression de la vaccination, a annoncé jeudi le gouvernement.

• À lire aussi: Le Portugal fait appel à d'autres pays pour obtenir davantage de vaccins

«Je crois que le moment est venu de passer à une gestion de la pandémie en fonction du critère essentiel de la vaccination», a déclaré le Premier ministre portugais Antonio Costa lors d'une conférence de presse à l'issue d'un conseil des ministres.

Le gouvernement a prévu la levée progressive des restrictions en trois étapes, en fonction de la progression du taux de vaccination dans ce pays de 10 millions d'habitants.

À partir de dimanche, avec l'objectif d'avoir 57% de la population complètement vaccinée, les autorités portugaises ont décidé de lever le couvre-feu nocturne en vigueur dans les régions les plus touchées, tandis que les commerces, les restaurants et les salles de spectacle pourront rester ouverts jusqu'à deux heures du matin.

Le télétravail ne sera plus obligatoire mais recommandé.

Tests négatifs exigés 

Le pass sanitaire ou un test négatif continueront d'être exigés pour séjourner dans un hôtel ou entrer dans les restaurants le week-end.

À partir de septembre, alors que le Portugal prévoit d'avoir vacciné environ 70% de sa population, le masque ne sera plus obligatoire sur la voie publique.

Le mois suivant, avec 85% de personnes complètement vaccinées selon ses prévisions, l'exécutif socialiste envisage la réouverture des bars et des discothèques sur présentation du pass sanitaire ou d'un test négatif.

Par ailleurs, les limites de capacité dans les restaurants et les événements avec du public seront levées.

Après avoir connu une recrudescence de l'épidémie de coronavirus due au variant Delta, plus contagieux et devenu prédominant dans le pays, les chiffres montrent «une baisse des cas ces dernières semaines», a souligné M. Costa.

«La vaccination a eu une contribution très positive» avec «moins de morts, moins d'hospitalisations (...) et un taux d'incidence moins élevé», s'est-il félicité.

Depuis le début de la pandémie, le Portugal a enregistré 17 330 morts et 963 446 cas, d'après le dernier bilan des autorités sanitaires.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.