/news/politics

Michèle Audette et Clément Gignac nommés sénateurs

L’ex-ministre Clément Gignac et la militante autochtone Michèle Audette ont été nommés sénateurs indépendants à Ottawa.

C’est le premier ministre Justin Trudeau qui en a fait l'annonce jeudi après-midi.

Économiste avec plus de trois décennies d’expérience dans les secteurs privé et public, M. Gignac a été élu en 2009 député à l’Assemblée nationale du Québec. Il est ensuite devenu ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation au sein du gouvernement du Québec puis ministre des Ressources naturelles et de la Faune de 2011 à 2012.

Depuis 2012, Clément Gignac occupe le poste de vice-président principal et économiste en chef chez iA Groupe financier.

Quant à Michèle Audette, elle a été à la fois présidente de l’association Femmes autochtones du Québec et présidente de l’Association des femmes autochtones du Canada.

Elle avait été candidate en 2015 du Parti libéral du Canada dans Terrebonne, mais elle n’avait pas été élue.

«Les premiers mois, je vais être en mode apprentissage», a-t-elle confié en entrevue à TVA Nouvelles, tout en promettant de faire avancer certains dossiers pour les autochtones comme l’éducation.

Originaire de la communauté innue de Uashat mak Mani-Utenam au Québec, Michèle Audette est née d'un père québécois et d'une mère innue. Depuis 2019, elle est adjointe au vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes et conseillère principale à la réconciliation et à l'éducation autochtone de l’Université Laval.

Sa nomination a été saluée par le Conseil d’Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam qui parle «d’une nouvelle voix forte du leadership féminin autochtone [qui] s’ajoute dans les institutions canadiennes».

Outre M. Gignac et Michèle Audette, l'entrepreneure Amina Gerba va aussi représenter le Québec à la Chambre haute. Originaire du Cameroun, elle a créé et géré des entreprises comme Flash Beauté et Laboratoires Kariliss et l’organisme à but non lucratif Forum Afrique Expansion. Elle est aussi présidente du conseil d’administration de l’organisme Entreprendre ici, mis en place par le gouvernement du Québec pour soutenir les entrepreneurs des communautés culturelles.

«Après avoir fait le choix de m’installer au Québec et au Canada, il y a maintenant plus de 35 ans, et après avoir passé plus de 25 ans dans le domaine de l’entrepreneuriat, j’ai accepté avec beaucoup d’humilité et d’honneur ma nomination [...] comme sénatrice indépendante au Parlement, pour la division sénatoriale de Rigaud», a dit Mme Gerba, jeudi.

Ainsi, trois des nouveaux sénateurs viennent du Québec, et les deux autres des provinces de l'Ouest. Il s’agit du Commissaire en chef de la Commission des droits de la personne de la Saskatchewan, David Arnot, la mairesse de Banff, Karen Sorensen.

«Leurs expériences, leurs points de vue et leur volonté de servir les Canadiens renforceront encore davantage le Sénat et contribueront à façonner l’avenir de notre pays», a mentionné M. Trudeau par communiqué.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.