/news/currentevents

Corps retrouvé dans les ordures: le maire de Sherbrooke sort de son silence

Devant l’ampleur de la crise et la consternation dans la population, le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, est sorti de ses vacances vendredi pour offrir publiquement ses sympathies à la famille de la dame dont le corps a été confondu avec un mannequin et jeté aux ordures par les pompiers.

• À lire aussi: Corps de sa conjointe aux ordures : «Elle n’était peut-être même pas morte!»

• À lire aussi: «Un corps humain brûlé, c’est facile à reconnaître», selon un formateur de pompiers

Des excuses se font cependant toujours attendre par le conjoint de la femme, qui s’est recueilli vendredi matin à l’endroit où elle est décédée et où de nombreuses fleurs ont été déposées en mémoire.

«En mon nom et en celui de tous les membres du conseil municipal, je tiens à offrir à la famille de cette dame mes plus sincères condoléances. Ce qui s’est passé, c’est absolument invraisemblable et j’ai bien hâte de connaitre le résultat de l’enquête. Il faut faire la lumière sur ces évènements, savoir exactement ce qui s’est passé», a indiqué le maire.

Steve Lussier s’est engagé à communiquer directement avec le conjoint de la dame dont le corps a été jeté aux ordures par les services d’urgence, mais a refusé de s’excuser pour le moment.

«On va attendre de voir les conclusions de l’enquête, on verra par la suite. Mais je peux vous assurer que je vais parler aujourd’hui avec le conjoint et on va avoir une bonne discussion», a-t-il ajouté.

La présidente du Comité de sécurité publique de la Ville de Sherbrooke, Danielle Berthold, était elle aussi ébranlée par cette histoire.

«C’est un drame pour cette femme, sa famille et également pour les intervenants qui ont procédé à l’intervention. Soyez assurés qu’on va faire la lumière sur cette affaire. Moi je maintiens ma pleine confiance en notre service incendie et notre service de police», a-t-elle mentionné.

Le corps de la victime avait été retrouvé le 23 juillet dernier dans un conteneur à déchets situé sur le terrain du Service de police de la Ville de Sherbrooke (SPS), alors qu’il aurait été confondu avec un mannequin.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.