/news/currentevents

EN IMAGES | Un homme atteint par balle à deux pas du Centre Bell

Un homme 22 ans a été blessé par balle devant l’une des Tours des Canadiens, vendredi midi, à deux pas du Centre Bell, en plein cœur du centre-ville de Montréal.

Selon les premières informations, la victime serait débarquée d’une voiture et se serait dirigée vers la tour, située à l’angle des rues Saint-Antoine Ouest et Jean-d’Estrées.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

L’homme aurait été accueilli par un individu armé, non loin de l’entrée principale. Le suspect aurait ouvert le feu au moins une fois, atteignant sa victime au haut du corps.

Blessé à un bras, le jeune homme aurait réussi à prendre la fuite et à se rendre à l’hôpital par ses propres moyens escorté par les policiers. Ses blessures ne mettraient pas sa vie en danger.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Un périmètre de sécurité a été établi dans le secteur afin de protéger la scène de crime. 

Les enquêteurs et les techniciens en identité judiciaire se sont rendus sur les lieux en début d’après-midi pour tenter de comprendre ce qui s’est produit.

Les motifs entourant la tentative de meurtre demeuraient inconnus en milieu début de soirée.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

  Le suspect a pris la fuite après le crime et n’a toujours pas été retrouvé.

Les policiers dépêchés sur les lieux visionneront au cours des prochaines heures les nombreuses images de caméras de surveillance installées dans le secteur pour essayer d’établir la séquence des événements.

Le suspect aurait été vu dans un appartement qui se trouve dans l’édifice à condos près de la scène, indique Raphaël Bergeron, porte-parole du SPVM, en entrevue à TVA Nouvelles.

«Il y a quatre personnes qui se situaient à l’intérieur, on parle de trois femmes et un homme, tous entre 20 et 25 ans. Ils ont été arrêtés et sont détenus aux fins d’enquête. Il y a une perquisition qui aura lieu un peu plus tard au cours de la soirée à l’intérieur de cet édifice-là», confirme Raphaël Bergeron.

Plusieurs témoins devaient également être rencontrés.

Depuis le début du mois de juillet, plus d’une quinzaine d’événements lors desquels des coups de feu ont été tirés ont été recensés dans la métropole.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.