/news/society

Peste porcine: le Canada renforce les contrôles aux frontières

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a annoncé le renforcement des contrôles frontaliers pour les Caraïbes, après la découverte confirmée de peste porcine africaine (PPA) en République dominicaine. 

Dans un communiqué publié jeudi, l’ACIA a assuré qu’elle surveillait de près la situation en République dominicaine aux côtés de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et de ses partenaires internationaux.

«Le Canada prend toutes les précautions nécessaires pour prévenir la propagation de la PPA à partir des pays touchés, y compris la République dominicaine, vers le Canada», a indiqué l’organisme fédéral, soulignant que le Canada «n'importe pas de porc ni de produits du porc en provenance de la République dominicaine».

Vigilance continue

Pour prévenir l'introduction de maladies porcines au pays, le Canada impose depuis longtemps des restrictions rigoureuses en matière d'importation pour les porcs vivants et les produits et sous-produits liés aux porcs.

La mise en place de restrictions à l'importation et de contrôles aux frontières pour les produits apportés par les voyageurs internationaux font notamment partie des mesures déjà adoptées.

La communication avec les partenaires fédéraux et internationaux sera toutefois renforcée afin d’«assurer des niveaux élevés de biosécurité», a-t-on indiqué.

Parmi les partenaires internationaux figurent les États-Unis qui eux aussi ont réagi face à la présence de peste porcine africaine en République dominicaine en interdisant l’arrivée de porc et de produits du porc en provenance de ce pays. Les vols de la République dominicaine vers les États-Unis feront en outre l’objet d’une surveillance accrue afin d’assurer que des voyageurs ne fassent entrer aux États-Unis des produits interdits liés à la situation.

Le département américain de l’agriculture a par ailleurs indiqué qu’il assistera la République dominicaine dans ce dossier, de même qu’Haïti, le pays voisin, qui «est à haut risque en termes de détections de PPA».

Rappelons que la peste porcine africaine est mortelle pour les porcs, mais «ne peut être transmise à l'humain et ne présente aucun risque pour la sécurité des aliments», a indiqué l’ACIA.

Aucun cas de peste porcine africaine n’a jamais été découvert au Canada ou aux États Unis.

Si la maladie arrivait au pays, elle «serait dévastatrice pour notre industrie porcine». L'industrie canadienne du porc contribue à la création de plus de 100 000 emplois directs et indirects au Québec, en Ontario et au Manitoba. Elle génère environ 28 milliards $ dans l'économie canadienne.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.