/news/politics

Pesticides: les agronomes du Québec réclament plus de transparence

Adobe Stock

«Très surpris» par la décision de Santé Canada de hausser les seuils tolérés de glyphosate dans les aliments, l’Ordre des agronomes du Québec (OAQ) réclame plus de transparence dans le processus de consultation sur les pesticides.

• À lire aussi: Glyphosate: le Bloc québécois dénonce la décision d’Ottawa

• À lire aussi: La sécheresse augmente le coût de votre épicerie

Santé Canada a lancé jusqu’au 3 septembre une consultation publique sur les limites maximales de résidus comme le glyphosate dans les aliments, les légumineuses notamment.

«En tant qu’Ordre professionnel, dont le mandat est la protection du public, nous ne pouvons que questionner les décisions prises», a indiqué par communiqué le vice-président de l’Ordre, Pascal Thériault.

Évoquant un processus «absurde», les agronomes québécois estiment que Santé Canada devrait faire preuve de plus de transparence dans ce dossier.

«L’OAQ recommande que le nom du demandeur ainsi que les données et les raisons détaillées justifiant une révision d’une limite maximale de résidus permise soient clairement identifiés et expliqués dans les documents afin de faciliter la compréhension de l’information par les citoyens», a mentionné M. Thériault.

L’Ordre croit qu’il est nécessaire d’aller au-delà du simple débat sur les seuils de résidus pour permettre la société dans son ensemble de se pencher sur l’usage que l’on fait des pesticides.

«Nous ignorons encore les impacts des résidus de ces produits combinés les uns aux autres que l’on trouve dans l’alimentation et l’environnement. Voilà pourquoi il est important de demeurer prudent», a ajouté le responsable de l’OAQ.

Le Bloc québécois a, lui aussi, dénoncé la hausse des seuils de glyphosate, en accusant le gouvernement fédéral de se mettre au service d’une multinationale étrangère.

Lors de son passage récemment à Longueuil, le chef du Bloc Yves-François Blanchet avait estimé que «la décision d’Ottawa envoie un message contradictoire qui pourrait nuire aux efforts de réduction de l’usage des pesticides dans le monde agricole».

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.