/news/coronavirus

La vaccination jusque dans les lieux de culte

Un centre de vaccination éphémère a été mis en place au Centre islamique Ahmadiyya de Montréal afin de permettre aux membres de la communauté de se faire inoculer contre la COVID-19. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Vaccination des 18-29 ans: encore 100 000 vaccins nécessaires pour atteindre la nouvelle cible

«On s'est dit qu'on allait essayer de faire notre part à nous, essayer d'encourager les membres aussi de notre communauté, mais aussi les membres de l'extérieur de venir se faire vacciner», explique Nabil Mirza, imam de la communauté musulmane Ahmadiyya de Montréal, à TVA Nouvelles.

Pendant que certains se font vacciner et que d’autres font une de leurs prières quotidiennes, de travailleurs de quartier sillonnent les rues à proximité pour informer la population qu’ils peuvent se faire vacciner à la mosquée. 

«On tente d'être proche des gens, de rester dans leur milieu pour qu'ils se sentent à l'aise», soutient Annie Ouellette, coordonnatrice de la vaccination mobile au CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. 

Au Centre islamique, un rideau a d’ailleurs été installé pour offrir une plus grande intimité aux gens qui le souhaitent. 

«On a installé ce rideau-là, les gens qui ne voudraient pas, qui seraient gênés de se faire injecter leur vaccin selon la méthode standard et qui voudraient avoir davantage d'intimité», mentionne Mme Ouellette. 

Si plusieurs fidèles de la mosquée ont déjà reçu leurs deux doses de vaccin, plusieurs jeunes sont toujours réticents à aller se faire vacciner, constate l’imam. 

«Vous savez, ce sont les réseaux sociaux. On est tous connectés, Instagram et les réseaux sociaux, etc. Il y a beaucoup d'informations qu'on n'arrive pas à digérer», affirme l’imam Nabil Mirza. 

Ce centre de vaccination éphémère peut aider plusieurs personnes à obtenir de l’information sur le virus et les vaccins. 

«Les cliniques éphémères de ce genre sont une occasion pour eux de venir... avoir des réponses à leurs questionnements», dit Khalid Butt, un membre de la communauté musulmane Ahmadiyya de Montréal.

En date du 27 juillet, l'arrondissement de Montréal-Nord affichait un taux de 44,3% des résidents de 12 ans et plus pleinement vaccinés.

- d'après les informations d'Andy St-André