/regional/montreal/montreal

Les vols de vélos en baisse à Montréal

Carolina Tremblay a retrouvé deux des trois vélos qu’elle s’était fait voler.

Photo Olivier Faucher

Carolina Tremblay a retrouvé deux des trois vélos qu’elle s’était fait voler.

Les cyclistes montréalais peuvent pousser un soupir de soulagement cet été alors que les policiers de Montréal rapportent une tendance à la baisse dans les vols de vélos.

• À lire aussi: Une application pour contrer les vols de vélo

• À lire aussi: Programmation vélo de la Ville de Montréal : réaction de Vélo Québec

Vers la fin du mois de juillet, 913 vélos avaient été rapportés volés à Montréal depuis le début de l’année, selon des chiffres du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) obtenus par Le Journal.

Si la tendance se maintient, moins de vélos auront été volés en 2021 que la moyenne des 10 dernières années, soit autour de 2100, indique Steve Girard, commandant du poste de quartier 44.  

Il croit qu’il aurait dû y avoir une augmentation de vols pour nourrir la forte demande sur le marché de seconde main cet été, mais qu’elle a été contenue en raison du déploiement de l’application Garage 529 à Montréal en avril dernier.

Policiers et citoyens peuvent vérifier si un vélo est déclaré volé en vérifiant son numéro de série dans l’application.

« Ça amène un stress supplémentaire pour le voleur de se faire prendre » lorsqu’il tente de revendre un vélo, explique M. Girard.

Il pense que l’effet dissuasif de cette plateforme se fait déjà sentir, même si seulement 4300 vélos y ont été enregistrés sur l’objectif de 10 000 en 2021.

Garage 529 a aussi permis au SPVM de retourner 15 vélos à leur propriétaire en trois mois.

Chez Vélo Québec, c’est une « bonne nouvelle » pour les cyclistes du Québec, où 3,6 % des ménages avaient déclaré s’être fait voler au moins un vélo selon un sondage en 2020.

« Les gens qui se font voler un vélo une, puis deux fois, vont carrément renoncer à s’en racheter », explique Magali Bebronne, directrice des opérations.

Retrouver son vélo

Les policiers et les victimes de vol se tournent également vers les réseaux sociaux pour tenter de retrouver leur bien.

C’est le cas de Carolina Tremblay, qui s’est fait voler trois vélos en une semaine et qui s’estime heureuse d’en avoir retrouvé deux sur un groupe Facebook grâce à une citoyenne qui a publié des photos de son voisin louche.

« Je ne m’en serais pas racheté cette année même si je fais toutes mes courses à vélo et à pied », affirme Mme Tremblay. 

Elle compte enregistrer ses vélos sur Garage 529 pour prévenir de futurs vols.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.