/news/coronavirus

Vaccination des 18-29 ans: encore 100 000 vaccins nécessaires pour atteindre la nouvelle cible

Près de 100 000 vaccins doivent être administrés chez les 18-29 ans au Québec pour que la nouvelle cible de 80% recommandée vendredi par l’Agence de la santé publique du Canada soit atteinte dans cette catégorie de la population.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«On doit tout faire pour [diminuer] l’impact du variant Delta sur notre système de santé. Ça signifie qu’il manque seulement 39 k chez les 18-29 ans [pour] atteindre la [cible] initiale de 75 % et 100 k pour la nouvelle [cible] de 80 % de [l’Agence de la santé publique du Canada]», a indiqué samedi sur Twitter le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

En date de vendredi, près de 64 % des Québécois de 12 ans et plus avaient reçu leurs deux doses contre la COVID-19 et 19 % de la population éligible avait pris rendez-vous ou obtenu sa première dose.

Ottawa a recommandé vendredi que 80 % des Canadiens admissibles soient vaccinés pour prévenir la propagation du virus et particulièrement du variant Delta.

«Parmi les quatre variants préoccupants détectés au Canada, le variant Delta a augmenté par plus de cinq fois [...] représentant maintenant la majorité des nouveaux cas de variants préoccupants rapportés au pays. Actuellement, les personnes non vaccinées sont les plus exposées au risque d’infection et des conséquences graves», a indiqué vendredi le Dr Howard Njoo, sous-administrateur en chef de l’Agence de la santé publique du Canada.

Si la santé publique juge que la couverture vaccinale a connu un certain progrès, avec plus de 81 % de la population de 12 ans et plus qui a reçu une dose et 66 % qui est complètement vaccinée, le ministère espère que davantage de personnes se feront vacciner.

«À un peu plus de cinq semaines de la fête du Travail au Canada, cette période est cruciale pour renforcer la protection avant de nous réunir dans les écoles, les collèges, les universités et les lieux de travail cet automne. Cela signifie qu’il faut augmenter la couverture vaccinale complète à plus de 80 % dans tous les groupes d’âge, et en particulier dans les groupes d’âge plus jeunes où se produit la plus grande partie de la transmission», a souligné l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Dre Theresa Tam.

Près de 6,3 millions de Canadiens n’auraient pas encore reçu de première dose et 5 millions doivent encore se faire administrer la deuxième injection, selon l’Agence de la santé publique du Canada.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.