/news/world

Un ancien garde d’un camp de concentration nazi de 100 ans finalement jugé

Un homme de 100 ans qui avait été garde du camp de concentration de Sachsenhausen, où ont péri 20 000 personnes, va finalement être jugé pour ses actes, 76 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

AFP

L’homme va comparaître en octobre devant un tribunal allemand pour complicité de meurtre dans plus de 3 500 cas, rapporte l’hebdomadaire allemand «Welt am Sonntag».

L'homme, qui n'a pas été nommé en raison des lois allemandes sur la médiatisation concernant les suspects, aurait travaillé comme gardien de camp de concentration de 1942 à 1945 à Sachsenhausen, où environ 200 000 personnes ont été emprisonnées et 20 000 assassinées.

Pendant son fonctionnement le camp servait notamment à emprisonner des personnes de confession juive, des opposants politiques, des Roms ou des personnes homosexuelles.

Le travail dans un camp de concentration a été reconnu comme un motif de culpabilité sans preuve d’un crime spécifique pour la première fois, lors d’une condamnation historique en 2011, rapporte le journal «Mirror»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.