/buzz/homepage

450 000 abeilles retrouvées dans leur nouvelle maison

Facebook Allan Lattanzi

Un couple de la Pennsylvanie récemment aménagé dans leur nouvelle maison découvre qu’environ 450 000 abeilles vivent dans les murs de leur résidence depuis 35 ans.

• À lire aussi: Cinq blessés et un mort dans une attaque d’abeilles

• À lire aussi: Elle crée des hôtels pour insectes

• À lire aussi: Des entrepreneurs québécois innovent en apiculture

Sara Weaver et son mari savaient qu’ils devraient débourser quelques dollars pour redonner un peu d’amour à leur nouvelle demeure. Par contre, ils ne savaient pas qu’ils avaient un peu moins d’un demi-million d’abeilles dans les murs de la résidence bâtie en 1872. 

«Sur la déclaration du vendeur, on pouvait lire qu’ils avaient des abeilles dans les murs et c’était tout. Premièrement, nous n’en avons pas vu et deuxièmement, on était tellement content de trouver une maison dans notre budget dans le quartier que nous voulions que nous n’avons pas pensé poser des questions à propos des abeilles. Je ne pensais pas que ça serait un problème d’une telle ampleur. Quand le printemps est arrivé, nous avons commencé à les voir», mentionne Sara Weaver.

12 000$ en contrat

Le couple a dû débourser 12 000 dollars à un spécialiste pour qu’il puisse venir enlever les abeilles de la maison située à 45 kilomètres au nord de Philadelphie.

Allan Lattanzi qui est un entrepreneur et possède une expertise en abeille se rappelle que 4 ans auparavant, il était venu examiner cette demeure. Par contre, l’ancien propriétaire n’était pas prêt à débourser une somme aussi importante pour les retirer qu’il avait finalement décidé de vendre la demeure.

L’entrepreneur a réussi à retirer chacune des ruches pour les déplacer dans une ferme pas trop loin.

Les abeilles étaient particulières dociles même si elles étaient à cet endroit depuis un bon moment. Habituellement lorsqu’elles sont dans un logement depuis un certain temps elles sont très défensives (...) Pendant tout le processus, j’ai seulement été piqué 5 ou 6 fois», explique Allan Lattanzi.

Le couple a avoué qu’il aurait dû demander une inspection avant d’acheter la propriété.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.