/news/coronavirus

Explosion de cas de COVID et d’hospitalisations en Floride

La Floride est devenue le nouvel épicentre de la pandémie de COVID-19 aux États-Unis parce que les cas et les hospitalisations ne cessent d’augmenter dans cet État où près de la moitié de la population n’est pas vaccinée.

Depuis une semaine, les cas de COVID-19 explosent dans le sud-est des États-Unis. Et c’est la Floride qui recense le plus de contaminations, avec plus de 110 720 cas en seulement sept jours, dont 21 683 dans les 24 dernières heures, selon les données du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Pour le Dr Julien J. Cavanagh, médecin aux États-Unis, l’épidémie est de nouveau hors de contrôle.

« En une semaine à peu près, on est passés de 75 000 à 80 000 cas par jour, et je crains qu’à ce rythme-là [...] on arrive de nouveau à 150 000 - 200 000 cas par jour dans les semaines à venir », explique-t-il.

Selon le médecin du Massachusetts General Hospital, la forte contagiosité du variant Delta est le principal responsable de cette nouvelle recrudescence.

Patients non vaccinés  

Outre le nombre de cas, c’est aussi le nombre d’hospitalisations qui est en forte hausse dans cette région. Selon un communiqué de l’Association des hôpitaux de Floride, plus de 8200 personnes sont actuellement hospitalisées. 

« 95 % des patients ne sont pas totalement vaccinés », précise-t-on dans le document publié le 28 juillet.

À Miami, en Floride, des personnes attendaient de passer un test de dépistage de la COVID-19, le 26 juillet 2021. Le comté de Miami-Dade a d’ailleurs ouvert cinq nouveaux sites de vaccination et de dépistage alors que le nombre de cas de COVID-19 grimpe.

Photos AFP

À Miami, en Floride, des personnes attendaient de passer un test de dépistage de la COVID-19, le 26 juillet 2021. Le comté de Miami-Dade a d’ailleurs ouvert cinq nouveaux sites de vaccination et de dépistage alors que le nombre de cas de COVID-19 grimpe.

« Le virus a une nouvelle cible : les personnes non vaccinées et les plus jeunes », a déclaré Mary C. Mayhew, présidente-directrice générale de l’Association.

Actuellement, seulement 57 % des Floridiens auraient reçu une première dose de vaccin, et 49 % une deuxième.

« Ici, la vaccination, c’est un sujet qui fait beaucoup de flammèches. C’est un peu comme la politique ou le port d’arme, c’est un sujet dont on ne parle pas entre amis, qu’on évite. Il y a vraiment deux camps », soutient Marie Poupart, une journaliste québécoise qui vit en Floride.

Double discours  

Selon Mme Poupart, le gouverneur républicain de la Floride, Ron DeStantis, rend les consignes très confuses.

« Le gouverneur est anti-port du masque, il n’est pas pour le passeport vaccinal, mais il dit d’aller se faire vacciner parce que ça sauve des vies », soutient-elle.

Le gouverneur vient aussi de signer un nouveau décret pour empêcher les commissions scolaires d’obliger le port du couvre-visage aux moins de 12 ans, bien que la CDC le recommande.

« Ça crée pas mal de problèmes parce qu’on ne sait plus où le masque est obligatoire, ça change partout selon les endroits », ajoute Mme Poupart.

  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.