/news/world

Joe Biden appelle à combattre le «terrorisme» lié au «suprémacisme blanc»

Le président américain Joe Biden, en commémorant le carnage commis par un tireur d'extrême droite il y a deux ans à El Paso au Texas, a appelé mardi à combattre «le terrorisme intérieur qui prend racine dans le suprémacisme blanc».

• À lire aussi: Andrew Cuomo a «harcelé sexuellement» plusieurs femmes, selon une procureure

• À lire aussi: Washington «condamne» les «attentats» à Kaboul qui portent la «marque» des talibans

• À lire aussi: Assaut du Capitole: le Congrès décerne sa plus haute distinction à la police

La «menace terroriste la plus mortelle ces dernières années est le terrorisme intérieur, le terrorisme intérieur qui prend racine dans le suprémacisme blanc», a-t-il dit lors d'une rencontre avec des responsables de la communauté hispanique aux États-Unis.

«Nous devons être unis face à cette violence parce qu'elle se répand», a aussi estimé le président.

Le 3 août 2019, un homme de 21 ans avait abattu 23 personnes, dont huit Mexicains et une majorité de «latinos», à El Paso.

Le tueur avait roulé plus de dix heures pour gagner cette ville située à la frontière avec le Mexique, dont la population est à 81% hispanique. Il avait aussi mis en ligne un «manifeste» dénonçant une «invasion hispanique du Texas».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.