/regional/troisrivieres/mauricie

Marmen décroche un important contrat d'Hydro-Québec

Le manufacturier Marmen de Trois-Rivières a obtenu le plus important contrat de son histoire dans le secteur hydroélectrique.

En effet, l'entreprise avant tout connue pour ses pièces d’éoliennes participera à la réfection de la centrale Carillon sur la rivière des Outaouais, un chantier de 750 millions $ mené par Hydro-Québec.

La valeur exacte du contrat qui échoit à Marmen n'a pas été dévoilée, l’entreprise se limitant à parler de «quelques dizaines de millions de dollars».

Le manufacturier s’est vu confier la fabrication de 13 pièces maîtresses pour chacun des six groupes turbine-alternateur qui sont l'objet d'une remise à neuf dans la centrale mise en service en 1964. Le travail durera six ans.

Il n'y aura pas d'embauche massive pour réaliser le contrat, quoique plusieurs postes sont à combler dans le secteur de l'ingénierie.

La réfection de la centrale Carillon servira de rampe de lancement pour l'entreprise trifluvienne qui souhaite avoir aussi sa part du gâteau des autres réfections majeures d'installations d'Hydro-Québec qui se dessinent pour les prochaines décennies.

«Hydro-Québec, pour les 20 prochaines années, va générer la plus importante activité dans le monde au niveau de l'hydroélectricité. Alors c'est certain que chez nous, il y a quelque chose d'extrêmement important. Ça va atteindre un autre niveau de volume. Donc, il va falloir investir», s’est enthousiasmé le président de Marmen, Patrick Pellerin.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.