/regional/saguenay

Saguenay: discussions animées concernant le bioparc

Une pétition de 220 signataires contre le projet du bioparc à Laterrière a été déposée par des citoyens, lundi soir au conseil de ville de Saguenay, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, où le ton a monté.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, et le conseiller Michel Potvin ont du mal à s’entendre et les citoyens concernés par le projet de bioparc, qui alimente les tensions entre les deux élus, espèrent ne pas faire les frais d'une guerre politique.

«Quand vous étiez président de promotion Saguenay, vous adoriez le projet, et maintenant à quatre mois des élections, c'est comme si le projet était le diabolique», a affirmé la mairesse de Saguenay. Mme Néron défend fermement le projet et croit que les citoyens sont mal informés.

«La séance d'information à tout son sens, les gens vont pouvoir avoir une information globale, complète et fondée», a-t-elle dit.

Le conseiller Michel Potvin croit pour sa part qu'une séance d'information n'est pas nécessaire. «Les entrepreneurs ne sont pas prêts à déposer le projet avant le mois de novembre, janvier 2022. Qu'est-ce qu'on va expliquer dans cette consultation? Un bourrage de crâne et dire que tout est beau et fin», a exprimé M. Potvin.

Les citoyens espèrent de leur côté se faire entendre. «On ne veut pas le politique, on veut qu'il nous comprenne», a expliqué la citoyenne Annie Truchon.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.