/regional/estduquebec/cotenord

Une saison difficile pour les pourvoiries de la Côte-Nord

Les pourvoiries de la Côte-Nord subissent pour une deuxième année consécutive les contrecoups de la COVID-19, entrainant des pertes financières importantes pour la région.

Au début de la saison 2021, plusieurs pourvoiries de la Côte-Nord ont dû annuler des réservations parce que la région n’était pas ouverte au reste du Québec avant le 28 mai.

Or, les mois de mai et de juin représentent, généralement environ la moitié des revenus des pourvoiries. La majorité des membres de l’association des pourvoiries de la Côte-Nord ont ainsi un manque à gagner entre 25 000 et 100 000 $ par rapport à l’an passé, a appris TVA Nouvelles.

L’Association compte donc demander un programme de subvention pour aider les membres à pallier la perte et à remonter la pente l’an prochain. L’idée serait aussi de ramener les pêcheurs qui ont déserté la région cette année.

Cette saison, les bulles familiales ont fait mal aux pourvoiries. Seuls les pêcheurs provenant de la même adresse pouvaient être hébergés en forêt pour pratiquer leur sport.

Les pourvoiries ont aussi dû composer avec une hausse des coûts d’assurance et du prix des matériaux. Certaines d’entre elles s’en sortent mieux que d’autres selon leur position géographique et leur type de clientèle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.