/sports/homepage

CF Montréal : verdict nul dans un match mouvementé

Pour une deuxième fois seulement cette saison, le Stade Saputo a pu vibrer au rythme du CF Montréal, mercredi soir. Les hommes de Wilfried Nancy ont arraché un match nul de 2 à 2 à l’Atlanta United FC, se défendant à court d’un homme dans la dernière demi-heure de jeu.

• À lire aussi: Le CF Montréal à la maison et sous pression

• À lire aussi: Une troisième défaite de suite pour le CF Montréal

Les visiteurs devaient composer avec 15 000 partisans trop longtemps privés de ballon rond. Les amateurs montréalais ont fait entendre leurs voix et pour la première fois depuis longtemps, l’Étoile du Nord a retenti à deux reprises.

Un son qui a aussi été entendu plus d’une fois, c’est le sifflet de l’arbitre. Les esprits se sont échauffés en seconde mi-temps et le CF Montréal s’est défendu à neuf contre dix en toute fin de rencontre.

Rudy Camacho et Victor Wanyama ont vu rouge, tandis que Josef Martinez a été envoyé aux douches du côté d’Atlanta. Disons que ça n’a pas aidé à mettre fin à la série sans victoires du CF Montréal, qui avait pourtant pris les devants 2 à 0.

Mason Toye avait trouvé le chemin du but pour la dernière fois au Stade Saputo, dans la victoire de 5 à 4 sur le FC Cincinnati. L’attaquant en a remis en profitant d’une remise de Joaquin Torres pour battre Brad Guzan d’une frappe basse.

Camacho, lui, est passé de héros à zéro en une dizaine de minutes. Après avoir marqué d’une jolie reprise de volée sur un coup de pied de coin, le Français a été chassé du match pour avoir bousculé Martinez dans la zone de réparation, à la 63e minute.

Le Vénézuélien avait eu le meilleur sur James Pantemis plus tôt et Marcelino Moreno ne s’est pas fait prier pour convertir le pénalty offert par Camacho.

«C’est la classique où on perd le momentum. Après, sur le deuxième but, on ne doit pas faire ça tout simplement. Je tire quand même un coup de chapeau aux joueurs, parce que terminer à neuf, pendant pas mal de temps, et de partir avec un point, c’est quand même bien», a reconnu en visioconférence l’entraîneur Wilfried Nancy.

Un officiel occupé

Outre la suspension automatique décernée au défenseur du Bleu-Blanc-Noir, l’arbitre a distribué plusieurs cartons jaunes et deux autres rouges, à Wanyama et Martinez. Après un arrêt de Pantemis vers la 80e minute, les deux joueurs se sont empoignés et ont dû être séparés par leurs coéquipiers.

La reprise vidéo a été nécessaire et l’officiel a choisi de chasser les deux.

«Il sait très bien qu’il ne faut pas faire ça... Ce sont les émotions. Encore une fois, on rentre dans la dynamique du match. On est en contrôle et on avait l’occasion de marquer un troisième but. [...] Après, ça dérive», a mentionné Nancy à propos de la fin de match chaotique.

Wanyama, Camacho et Kiki Struna (accumulation de cartons) seront indisponibles pour le prochain match du onze montréalais, dimanche face au D.C. United.

Tout juste revenu de sa participation avec l’équipe nationale canadienne à la Gold Cup, Samuel Piette est entré en jeu un peu plus tôt que prévu. Le Québécois a pris la place d’Ahmed Hamdi au milieu, après la sortie de celui-ci sur blessure, à la 13e minute.

«Il y a eu beaucoup d’événements ce soir [mercredi]. C’est sûr que ce n’est pas une rivalité comme on a avec Toronto, mais ça met du piquant pour la prochaine fois qu’on va les affronter, a avoué Piette. C’est sûr qu’on est très déçu de ce résultat-là.»

-Lassi Lappalainen aurait signé un contrat avec le CF Montréal, selon l’analyste de TVA Sports Vincent Destouches. Il restera en prêt jusqu’à la fin de la saison, mais n’appartiendrait plus à Bologne dès 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.