/news/coronavirus

Des millions de masques achetés en cas d’élections

GEN-Visite d'un h�pital d'urgence pour le COVID-19 dans l'Arena Jacques Lemaire

Photo d'archives

Élections Canada a fait l’achat de dizaines de millions de masques de tous genres et de près de 20 millions de crayons pour se parer au déclenchement d’une élection en temps de pandémie de COVID-19.

• À lire aussi: Élections estivales: les libéraux de Trudeau pourraient demeurer minoritaires

• À lire aussi: Vers des élections fédérales : Trudeau lance des attaques envers O’Toole

• À lire aussi: Sondage Léger: les Québécois ne veulent pas d'élections cet été

En tout, l’agence fédérale s’est munie de 18 803 600 masques non chirurgicaux, de 411 310 écrans faciaux, de 289 980 masques transparents pour les personnes malentendantes et de 26 000 masques N95.

Elle s’est aussi faite acquéreuse d’un nombre remarquable de crayons à usage unique, soit 16 millions de crayons à mine et 3 650 000 crayons plus larges pour des raisons d’accessibilité. Ces crayons devront être jetés après une seule utilisation pour minimiser la transmission du virus entre les électeurs.

L’agence souligne néanmoins que les électeurs pourront emporter leur propres stylo ou crayon pour choisir leur candidat favori.

Dans la rangée des désinfectants, Élections Canada ne s’est pas privé : 577 760 bouteilles de 500 ml et 40 000 contenants d’essuie-tout désinfectants ont été acquis.

À cela s’ajoutent plus de 8 millions de gants extralarges et 126 100 panneaux en plexiglas qui seront installés dans les bureaux de vote à travers le pays.

Des résultats en différé 

Malgré l’immensité de ces achats, Élections Canada a aussi grandement facilité le vote par correspondance, et s’attend à ce qu’une large proportion d’électeurs soumette leur bulletin de vote dans la boîte aux lettres plutôt que dans la boîte de scrutin.

Ce changement pourrait toutefois faire tenir en haleine les amateurs de politique, puisque le processus de vérification pour ces bulletins prend plus de temps.

Selon Natasha Gauthier, porte-parole d’Élections Canada, «les bulletins de vote reçus par la poste dans les bureaux des directeurs et directrices de scrutin sont soumis à certaines vérifications obligatoires des enveloppes externes avant qu'ils ne puissent être dépouillés». «Ces vérifications peuvent prendre jusqu'à 24 heures après la fermeture des scrutins», a-t-elle précisé.

Ainsi, le décompte pourrait prendre «entre 2 à 5 jours» selon le volume de vote par correspondance dans chaque circonscription. Les bulletins «réguliers» seront comptés et leur nombre rendu public le soir même de l’élection.

Malgré cela, Élections Canada prévoit que «la majorité des électeurs voteront en personne», a souligné Mme Gauthier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.