/sports/homepage

Le CF Montréal à la maison et sous pression

Le voyage de trois défaites en autant de matchs du CF Montréal lui a laissé un goût amer dans la bouche. C'est donc avec un sentiment de soulagement, mais aussi avec beaucoup de pression, que l’équipe retrouvera le confort du Stade Saputo et de ses 15 000 partisans, mercredi, contre l’Atlanta United.

Voyez cet affrontement à TVA Sports et sur TVA Sports direct à compter de 18h30 (avant-match).  

«Personnellement, je ressens toujours de la pression, a admis Victor Wanyama, en visioconférence, lundi. Si tu ne ressens pas de pression, c’est que tu ne compétitionnes pas. Ça va être bien d’avoir des partisans, sachant que nous aurons besoin d’un bon résultat. Nous devrons fournir notre meilleur effort et tenter d’obtenir le maximum de points. Nous essayons de retrouver le chemin de la victoire et nous espérons que ce sera plus tôt que tard.»

La dernière fois que la formation de la Belle Province a joué dans son domicile, elle avait effacé un retard de deux buts en deuxième demie pour soutirer un imposant gain de 5 à 4 au FC Cincinnati. Depuis ce duel du 17 juillet, le Club de foot n’a pas ajouté un seul point au classement.

«C’est difficile en tant que joueur, parce que nous devons retrouver notre rythme à chaque fois. Ce n’est pas facile, a ajouté l’athlète de 30 ans. Nous allons avoir besoin de tout le monde et nous devons sortir avec force, tous ensemble.»

Une autre équipe de fond de classement   

À l’image de l’Inter Miami CF, le dernier adversaire du CF Montréal, l’Atlanta United connaît une saison catastrophique. Le club de la Géorgie a seulement gagné deux de ses 13 premiers duels, ce qui a coûté le poste à l’entraîneur-chef Gabriel Heinze, le 18 juillet.

L’adjoint Rob Valentino a pris les rênes de l’équipe, mais rien ne semble avoir changé, puisqu’elle a perdu deux de ses trois matchs depuis, en plus de livrer un verdict nul. Ces performances leur valent le 12e rang de l’Association de l’Est avec une récolte de 14 points en 16 duels.

«C’est un match à la maison que l’on veut gagner et sur lequel on va mettre toute notre attention», a dit l’entraîneur-chef Wilfried Nancy.

«Le match de Miami, c’était un contexte particulier, qui puait un peu. Ce n’est pas que j’avais peur, mais je mettais les joueurs en garde.»

«Atlanta, c’est un autre match, qui va être difficile, avec une bonne équipe, une attitude différente, parce qu’apparemment, il y avait des soucis avec l’ancien entraîneur. Peut-être que maintenant, ils se sentent mieux.»

Pour ce duel contre Atlanta, mercredi, Nancy pourra compter sur les retours de Samuel Piette et de Kamal Miller. Les deux étaient de service pour l’équipe nationale canadienne, dans le cadre de la Gold Cup. Il en est tout autre pour Romell Quioto et Lassi Lappalainen, qui seront absents pour encore quelques semaines.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.