/regional/troisrivieres/mauricie

Une RPA change de propriétaires en pleine pandémie

Deux gestionnaires se sont lancé tout un défi : faire l'acquisition d'une résidence pour personnes âgées en pleine pandémie. 

• À lire aussi: Pénurie de main-d'oeuvre: une RPA contrainte de fermer

• À lire aussi: Les résidences privées pour aînés vivent une vague de fermetures

«Il faut être un peu fou pour se lancer dans un projet comme celui-ci», exprime Myriam Goulet-Mascotte, copropriétaire de la Villa Saint-Narcisse. 

Les deux femmes ont entamé les démarches il y a un an alors que la COVID était déjà bien installée. 

«C’est sûr que le processus était plus long, mais avec la pandémie nous avons remarqué le besoin criant pour les personnes âgées», explique Janie Chapdelaine, copropriétaire de la résidence. 

Heureusement, le virus n'aura pas eu le dessus sur leur projet. Avec leur ambition, elles ont su charmer les anciens propriétaires de l’endroit  

«Nous ne pensions jamais vendre en pleine pandémie, mais nous voulions trouver quelqu’un qui allait en prendre soin», expliquent Daniel Brouillette et Claire Bédard, anciens propriétaires de la Villa Saint-Narcisse. 

Au final, ils ont trouvé les perles rares! Le 22 juin, Myriam et Janie sont devenues les nouvelles propriétaires de la Villa. Depuis, elles vont de l'avant et ont le désir de faire les choses en grand. 

«Nous voulons le bien de tous, je traite tout le monde comme s’ils étaient mes grands-parents», explique madame Goulet-Mascotte. 

D'ailleurs, le quotidien des résidents sera agrémenté par la présence de Célia et Adaline âgées respectivement de six mois et deux ans et demi. 

«C’est impossible de ne pas s’arrêter cinq minutes quand tu vois ces enfants», avoue le résident Jean-Claude Bari. 

Avec l’approche humaine des nouvelles gestionnaires, les anciens propriétaires passent le flambeau en toute confiance. 

«Nous laissons une entreprise humaine, nous y avons mis tout notre cœur pendant les 19 dernières années», mentionnent les anciens propriétaires. 

«Il va y en avoir des défis, mais nous allons tous les surmonter, ça va bien aller», affirment les deux copropriétaires. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.