/news/society

Pénurie de médecins: une clinique médicale «à donner» pour éviter la fermeture

Une clinique médicale privée de Boisbriand, dans les Laurentides, peine à trouver un médecin ou une super-infirmière pour prendre la relève alors que le dernier médecin en poste est sur le point de prendre sa retraite. 

Lors de l’ouverture de la clinique médicale privée des Mille-Îles, en 2006, six médecins travaillaient sept jours par semaine.

Aujourd’hui, un seul médecin omnipraticien y travaille et la clinique n’est ouverte que deux journées par semaine. 

Lors de ces journées, des dizaines de patients sont refusés à la clinique sans rendez-vous. 

Le départ imminent du dernier médecin en poste fait aussi en sorte de nombreux patients se retrouveront sans médecin de famille. 

Le délai d’attente moyen avant d’être pris en charge par un médecin de famille, au Québec, est de près de 600 jours. 

Devant l’absence de relève, la direction de la clinique a décidé de la «donner» à qui voudra bien la reprendre. 

Capture d'écran/TVA Nouvelles

De la clientèle aux systèmes informatiques et aux tables d’examens, tout est offert gratuitement. 

«Il n’y a pas à débourser quoi que ce soit pour prendre possession de la clinique, sauf payer son loyer», assure M. St-Germain, qui ajoute qu’il s’agit d’«une chance inouïe».

Capture d'écran/TVA Nouvelles

«C’est 15 ans d’efforts, de travail, qu’on offre gratuitement à un ou des médecins ou des super-infirmières pour prendre possession de ce lieu-ci», dit-il en entrevue à TVA Nouvelles. 

Cette offre est la «dernière alternative» de la direction, qui souhaite sauver la clinique plutôt que de devoir mettre la clé à la porte. 

Les secteurs public et privé s'arrachent les nouveaux médecins. 

 «La pénurie, elle se fait sentir partout et quand elle se fait sentir même dans les cliniques privées, imaginez ce que ça veut dire pour le réseau public. Il y a actuellement un groupe de travail qui se penche sur cette problématique-là d'attractivité de la médecine familiale et de la résidence en médecine familiale», soutient le Dr Marc-André Amyot, premier vice-président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. 

Si vous êtes médecin ou super-infirmière et que l’acquisition de la clinique vous intéresse, vous pouvez contacter M. Yves St-Germain au (438) 395-8320.

- d'après les informations d'Andy St-André

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.