/news/coronavirus

Cohue à l’aéroport de Montréal

Des centaines de voyageurs ont témoigné avoir dû patienter pendant plusieurs heures à l’aéroport de Montréal, dimanche, pour pouvoir passer les douanes.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Ces Canadiens, qui revenaient de l’étranger, ont dû faire la file, entassés, sans distanciation physique, pendant deux à quatre heures selon les différents témoignages, avant d’être en mesure de parler à un douanier.

«Il y a deux facteurs, il faut savoir que les volumes de passagers augmentent de façon assez importante depuis quelques semaines. [...] Le deuxième c’est vraiment les mesures de contrôle qui sont liées à la COVID-19 au niveau des arrivées internationales, qui font que le temps de traitement des passagers est beaucoup plus long qu’en période prépandémique», a expliqué lundi Anne-Sophie Hamel, directrice Affaires corporatives et relations médias d’Aéroports de Montréal, en entrevue à TVA Nouvelles.

Les règles entourant l’entrée au pays en temps de pandémie font en sorte que le temps nécessaire pour traiter chaque voyageur est beaucoup plus long qu’à l’habitude, notamment en raison de l’application ArriveCAN, obligatoire pour tous ceux qui souhaitent traverser la frontière.

La lenteur du processus pourrait être expliquée par le fait que «les agents doivent valider le plan de quarantaine de chaque passager, ou vérifier la preuve de vaccination, le cas échéant», a-t-il été affirmé du côté de l’aéroport Montréal-Trudeau.

«Chaque client, au lieu de le traiter en une minute, ça peut prendre deux, trois, même cinq minutes, donc on retarde beaucoup l’entrée. Ce n’est pas des moyens de pression, c’est à la demande de la Santé publique», a précisé le vice-président du Syndicat des douanes et de l’immigration, Claude Bouchard.

Il espère que des solutions seront mises en place pour prévenir ce genre de situation à l’avenir et améliorer le temps de passage à la douane des voyageurs.

Jusqu’à lundi, tous les passagers devaient par ailleurs systématiquement subir un test de dépistage de la COVID à l’aéroport à leur arrivée, ce qui a pu amplifier le temps d’attente.

Des bouteilles d’eau ont cependant été distribuées aux passagers en attente, et le plan de contingence forçant une sortie graduelle des avions a été mis en place.

L’Aéroport Montréal-Trudeau a soutenu que les impacts sur l’augmentation de volume des passagers dans les installations seront évalués au cours des prochains jours, mais a assuré avoir l’habitude de prendre en charge un nombre de voyageurs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.