/news/coronavirus

Des heurts en Guadeloupe à nouveau confinée

Des heurts se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi en Guadeloupe, dans les Antilles françaises, où un confinement est instauré pour freiner la violente recrudescence de l'épidémie de COVID-19, deux pompiers ayant été blessés avant l'arrivée mardi du ministre des outre-mer.

• À lire aussi: 9 morts dans un service COVID russe après la rupture d'un tuyau d'oxygène

• À lire aussi: C'est fait, le pass sanitaire est en vigueur en France

La nuit a été émaillée d'interventions des pompiers et des forces de police en de nombreux points de l'île, sur des barrages enflammés et des feux de poubelles, a indiqué le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardin.

Plusieurs personnes ont été interpellées, deux d'entre elles étant en garde à vue.

«Certains barrages ont été difficiles à disperser», a détaillé le procureur de la République, tandis que les pompiers témoignent de «jets de projectiles non identifiés» qui ont blessé «deux agents au visage et à l'oeil».

De source policière, ces barrages seraient liés aux restrictions en vigueur instaurées pour faire face à la recrudescence de l'épidémie de COVID-19, avec un confinement partiel en journée et un couvre-feu strict de 20h00 à 5h00.

À Pointe-à-Pitre, deux personnes ont été interpellées alors qu'elles tentaient de cambrioler une bijouterie, durant les échauffourées de la nuit.

Les autorités ont instauré un reconfinement partiel de l'île depuis mercredi dernier pour trois semaines, mesure identique à celle appliquée depuis le 30 juillet sur le territoire voisin de la Martinique, où des heurts se sont également produits.

Les Guadeloupéens n'ont plus le droit de s'éloigner de plus de 10 kilomètres de leur domicile, sauf motif impérieux et munis d'une attestation.

Si les commerces restent ouverts, ainsi que les restaurants à midi, les bars seront tous fermés, tout comme les gymnases, les stades et les piscines. Sur les plages, seule la présence «dynamique» est permise, pour la promenade, la baignade ou une activité sportive individuelle.

Devant cette nouvelle flambée, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu se rend cette semaine aux Antilles où il est attendu mardi soir en Guadeloupe, puis jeudi en Martinique.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.