/regional/montreal/montreal

Station de métro Pie-IX: «Un risque réel d’effondrement»

Le Parc olympique doit faire des travaux d’urgence pour empêcher des poutres et des dalles en béton de s’effondrer sur la station de métro Pie-IX, a appris notre Bureau d’enquête.

Dix-sept poutres faisant partie de la structure du Parc olympique et situées juste au-dessus de la station de métro Pie-IX sont « très sérieusement endommagées », indiquent des documents liés à un contrat attribué sans appel d’offres, pour cause d’urgence, à la mi-juillet.

Les poutres en béton problématiques soutiennent des dalles du trottoir bordant la rue Pierre-de-Coubertin, ainsi que les anciens bureaux administratifs du Parc olympique, à l’arrière de l’édicule principal de la station de métro.

« Il faut de toute évidence intervenir rapidement. Il existe un risque réel d’effondrement si une charge devait être déposée sur ces dalles », poursuit le descriptif du contrat de 520 000 $ accordé à l’entreprise Tro-Chaînes par le Parc olympique.

Découvert par hasard  

Ce sont des ouvriers de la Société de transport de Montréal (STM) qui ont découvert les dommages aux poutres, un peu par hasard ce printemps, alors qu’ils excavaient la rue Pierre-de-Coubertin.

La société de transport effectue d’importants travaux dans le secteur, notamment d’étanchéisation et d’agrandissement de la station de métro, mais aussi d’aqueduc et d’égouts sur les rues Pie-IX et Pierre-de-Coubertin, pour le compte de la Ville de Montréal.

« La STM nous a avisés le 21 avril dernier qu’ils avaient remarqué des fissures à quelques poutres de béton, lesquelles sont sur la propriété du Parc olympique, mais à l’intérieur de leur chantier », a fait savoir le porte-parole du Parc olympique, Cédric Essiminy.

 Entrevue avec Dominique Cambron-Goulet, journaliste au Journal de Montréal
 

Bien que le contrat n’ait été accordé que trois mois plus tard, M. Essiminy assure qu’une évaluation en détail des structures et des plans et devis a été réalisée « pour procéder à la réparation requise dans les plus brefs délais ».

Les travaux sont en cours et devraient durer jusqu’en septembre.

Dommages à la station  

N’eût été la découverte, des dommages auraient pu être causés à la station de métro Pie-IX. « Les poutres endommagées sont installées sur une partie du toit de la station, a expliqué la porte-parole de la STM Amélie Régis. Un effondrement pourrait sans doute affecter la station en endommageant le toit, mais nous ne pouvons pas savoir dans quelle mesure. »

La zone problématique n’est temporairement pas accessible au public, mais est située au cœur du chantier de la STM, ce qui, en soi, peut poser problème.

« Le risque émane d’une surcharge de poids advenant l’entreposage temporaire de matériaux lourds », a précisé Cédric Essiminy.

Selon lui, seule la portion des poutres situées sous le trottoir est fissurée. « La section sous les bureaux est en bon état », a-t-il assuré.


Les poutres endommagées sont en béton précontraint, un matériau très utilisé à Montréal dans les années 1960 et 1970. Le Stade olympique mais également le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine et le vieux pont Champlain ont été construits avec ce matériau.

La station Pie-IX en bref   

  • Ouverture en juin 1976  
  • Située sur la ligne verte            
  • Elle dessert le Stade olympique, le Jardin botanique et l’Insectarium, notamment            
  • 18 850 entrées quotidiennes en semaine (2019)            
  • 19e station la plus achalandée sur 68 (2019)                        

Source : Société de transport de Montréal

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.