/news/politics

Le transport en commun électrique reçoit une poussée du fédéral

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Un nouveau fonds de 2,75 milliards $ issu du fédéral servira à propulser l’adoption de moyens de transports en commun à zéro émission, notamment en favorisant l’achat d’autobus scolaires et d’autobus municipaux électriques. 

• À lire aussi: L'impact des changements climatiques se fera aussi sentir au Québec

• À lire aussi: Carboneutralité: Postes Canada s’engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre

Les investissements du Fonds pour le transport en commun à zéro émission seront répartis sur une période de cinq ans.

Cette aide devrait d’ailleurs permettre au gouvernement de remplir sa promesse et de contribuer à l’achat de 5000 autobus électriques, qui devraient être distribués à travers le pays dans le cadre de l’électrification à grande échelle.

Plus largement, cet argent fait partie d’une enveloppe de 14,8 milliards $ échelonnée sur huit ans pour aider les municipalités à développer de l’infrastructure visant à accommoder ces nouvelles technologies de transport.

Au Canada, le secteur des transports contribue au quart (25 %) des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le transport en transformation 

Dans le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) diffusé lundi, les climatologues ont affirmé que la contribution de l’être humain au réchauffement climatique n’était plus à prouver.

Le secteur des transports, non seulement au Canada, mais ailleurs aussi, est l’un des plus importants en termes d’émissions de GES à l’échelle de la Terre.

Le gouvernement de Justin Trudeau et celui du président américain Joe Biden se sont entendus plus tôt cette année pour travailler ensemble sur un plan harmonisé pour combattre contre les changements climatiques.

Justement, les États-Unis ont adopté mardi un plan d’infrastructure de 3 500 milliards $ US (environ 4 400 milliards $ CAN) contenant une foule de mesures visant à rendre plus «vertes» les infrastructures du pays.

De gros montants pourront donc être investis dans l’électrification des transports, et il est permis d’espérer que les entreprises québécoises en transport électrique pourraient en bénéficier.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.