/news/elections

Un demi-siècle d'engagement politique

SIMON DESSUREAULT / AGENCE QMI

Daniel Tessier était dans la nacelle de son camion sur le boulevard Iberville à Repentigny pour installer une pancarte de la candidate du Bloc québécois dans la circonscription de Repentigny, Monique Pauzé, tôt dimanche matin.

• À lire aussi: Le doyen du Parlement «pète le feu» pour sa 12e campagne

• À lire aussi: Les premiers points aux libéraux à Granby

• À lire aussi: Élections fédérales 2021: début timide en Gaspésie

M. Tessier a commencé à s’impliquer en politique en passant des dépliants pour Jacques Parizeau lorsqu’il était ministre des Finances dans les années 1970.

«Ma passion est la souveraineté, a dit l’homme de 63 ans, retraité de Bell Canada. Demain matin, François Legault enclenche un référendum pour la souveraineté, je vais être dans la nacelle pour poser les pancartes.»

Daniel Tessier a installé 700 pancartes sur 350 poteaux à travers la circonscription.

C’était beaucoup plus tranquille pour le secteur Terrebonne-Blainville. Il y avait quelques pancartes du candidat du parti conservateur, Frédérick Desjardins, et du chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet.

L’Agence QMI n’a pas vu de pancartes de Nathalie Sinclair-Desgagné, la nouvelle candidate du Bloc à Terrebonne.

Aucune pancarte d'un autre parti n'a été aperçue.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.