/finance/realestate

Augmentation des mises en chantier d'habitations au Québec en juillet

Photo Can Stock Photo / pcloadmaster

Le Québec a pu sortir son épingle du jeu le mois dernier avec une augmentation de ses mises en chantier d’habitations alors que la moyenne canadienne était baissière.

• À lire aussi: Le sort des logements abordables inquiète

• À lire aussi: Immobilier: condos «abordables» pour médecins et investisseurs

Selon les données annualisées et ajustées pour effacer l’effet des saisons publiées par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), 60 254 mises en chantier ont été enregistrées dans la Belle Province dans les localités de plus de 10 000 habitants en juillet, contre 57 800 le mois précédent. La hausse est de 4 %.

Comparativement, pour la même catégorie - des centres de 10 000 habitants et plus -, une baisse de 1 % a été enregistrée entre juin et juillet derniers au Canada.

L’augmentation d’un mois à l’autre, au Québec, est attribuable aux logements collectifs - qui incluent les condos - qui ont affiché une augmentation de 6 % de juin à juillet, alors que les maisons individuelles ont reculé de 5 %, toujours en données désaisonnalisées annualisées.

En plus d’utiliser des données désaisonnalisées annualisées, la SCHL tien compte de la tendance «pour obtenir un portrait plus complet de l’état du marché de l’habitation». «La tendance des mises en chantier d'habitations sur six mois a diminué de juin à juillet, ce qui reflète le ralentissement récent dans le nombre total des mises en chantier par rapport aux sommets atteints plus tôt cette année», a ainsi expliqué l’économiste en chef de la SCHL, Bob Dugan.

Les données réelles, comparées d’une année à l’autre, donnent une autre perspective. Ainsi, en comparant les chiffres de juillet 2021 à ceux de juillet 2020, le Québec a réalisé une hausse de 7 % des mises en chantier d’habitations dans ses localités de 10 000 habitants et plus. Pour l’ensemble du pays, les données comparables font état d’une augmentation de 8 %.

Dans son analyse des données (réelles) de la SCHL, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) fait remarquer qu’il s’agit «d’une deuxième hausse mensuelle consécutive». «Après un léger recul en mai (-5 %), la construction résidentielle au Québec reprend donc sa tendance haussière.»

L’APCHQ souligne aussi que, selon les données dévoilées mardi, «la RMR [région métropolitaine de recensement] de Québec se démarque nettement, avec une augmentation impressionnante de 146 % (1406 mises en chantier)». «Les RMR de Sherbrooke (120 mises en chantier) et de Trois-Rivières (110 mises en chantier) ont également emboîté le pas sur le chemin de la croissance, avec des hausses respectives de 19 % et de 43 %. À l’inverse, le nombre d’habitations entamées a fléchi de 14 % dans la RMR de Montréal (2610 mises en chantier), de 38 % dans la RMR de Gatineau (148 mises en chantier) et de 57 % dans la RMR de Saguenay (36 mises en chantier).»

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.