/news/elections

Logement: Singh veut une taxe de 20 % pour les acheteurs étrangers

TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Jagmeet Singh propose d’imposer une taxe de 20 % sur les investisseurs étrangers qui veulent mettre la main sur des propriétés au Canada.

• À lire aussi: Fédérales 2021: le «Face-à-Face» aura lieu le 2 septembre

• À lire aussi: Ce qu'il faut retenir de la 4e journée de campagne

• À lire aussi: Singh promet d’énergiser les PME canadiennes

La taxe, proposée par le NPD dès le mois de mai dernier, s’appliquerait à toute personne qui n’est pas citoyen canadien ou résident permanent.

«Notre but n’est pas d’utiliser cette taxe comme une source de revenus. Notre but est de décourager et empêcher le grand capital [big money]», a déclaré mercredi M. Singh, qui se trouvait dans son fief de Burnaby, en Colombie-Britannique.

La province côtière est la première au pays à avoir imposé une taxe sur les riches investisseurs en immobilier de l’extérieur du pays.

«Les gens ne devraient pas compétitionner contre de grandes entreprises milliardaires quand ils essaient d’acheter une maison», a-t-il lancé.

Le chef du NPD souhaite aussi construire 500 000 logements sociaux pour répondre à la crise du logement et à l’explosion du prix sur le marché immobilier, qui a été particulièrement prononcé depuis le début de la pandémie.

Rapportant une hausse moyenne des loyers de 38 % au pays, un chiffre provenant de l’Association canadienne de l’immeuble, les néodémocrates ont mis la crise du logement sur le dos de Justin Trudeau.

«Sous sa gouverne, les choses se sont vraiment empirées. [...] Il a fait beaucoup d’annonces pour les caméras», a dénoncé M. Singh.

Les libéraux proposent de leur côté 160 000 nouvelles maisons sur la même période.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.