/finance/homepage

Toys “R” Us Canada changera de mains

Photo d'archives, Wheatley/WENN

La société Putman Investments souhaite mettre le grappin sur le détaillant Toys “R” Us Canada et ses 81 magasins à travers le pays.  

Le fonds familial de capital-investissement a annoncé, jeudi, l’intention d’acheter la bannière qui appartient, actuellement, à Fairfax Financial. 

Le montant de la transaction, qui comprend également l’acquisition de l’enseigne Babies “R” Us au Canada, n’a pas été dévoilé. 

En 2018, Fairfax Financial avait payé 300 millions $ pour devenir propriétaire de la division canadienne de Toys “R” Us qui était alors sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC). 

Écoutez la chronique économique d'Yves Daoust, directeur de la section argent du JDM et du JDQ sur QUB radio : 

La branche américaine de la chaîne était aussi à l’abri de ses créanciers. 

«Depuis sa scission de la société américaine, nous avons remarqué comment l’entreprise a évolué et a façonné son offre en fonction de la clientèle canadienne. Beaucoup de belles choses ont été accomplies», a indiqué dans un communiqué Doug Putman, fondateur de Putman Investments. 

L’homme d’affaires est aussi propriétaire de Sunrise Records et de HMV. Il est devenu le patron de HMV en 2019. Le disquaire était alors en faillite. 

La promesse d’achat pour la compagnie spécialisée dans la vente de jouets et d’articles pour enfants a été signée le 16 août. Fairfax Financial conservera «la quasi-totalité des biens immobiliers» du détaillant. 

Toys “R” Us compte, présentement, près de 5000 salariés à travers le pays et le siège social de l’enseigne est basé à Vaughan, en Ontario.