/finance/stockx

Wall Street finit sur une note positive après une semaine agitée

La Bourse, Palais Brongniart, Paris

Bruno Bleu - stock.adobe.com

La Bourse de New York a finalement terminé vendredi sur une note positive, principalement grâce aux titres du secteur de la tech, achevant une semaine qui reste malgré tout négative, assombrie par la propagation du variant Delta.

• À lire aussi: Travail en mode hybride: qui doit payer pour le deuxième bureau?

• À lire aussi: Wall Street termine en ordre dispersé après deux séances de pertes

• À lire aussi: Wall Street accélère sa chute à la clôture après les minutes de la Fed

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones a conclu en hausse de 0,65% à 35 120,08 points. Le Nasdaq, à forte concentration technologique, a gagné 1,19% à 14 714,66 points.

Le S&P 500 a avancé de 0,81% à 4 441,67 points.

«Je pense que le marché s'est ressaisi après avoir été survendu, cherchant à récupérer les pertes de la semaine», a indiqué à l'AFP Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.

En première partie de semaine, les indices se sont rétractés réalisant que la Banque centrale américaine (Fed) planifiait une diminution de son soutien monétaire un peu plus tôt que prévu, avant la fin de l'année.

Les inquiétudes sur l'impact économique de la vague du variant Delta et les préoccupations sur l'environnement ont aussi pesé sur le moral du marché.

Vendredi «les investisseurs ont commencé à se réchauffer à l'idée que le marché avait peut être un peu exagéré sur la pente descendante», a ajouté le stratégiste de Spartan Capital.

Pour Maris Ogg de Tower Brige Advisors, la séance, qui était partie dans le rouge avant l'ouverture, a retourné sa veste après des propos d'un responsable de la Fed, Robert Kaplan sur Fox Business.

Celui-ci a indiqué qu'il allait peut-être «réajuster» ses vues sur le retrait du soutien de la Fed, si le variant Delta ralentit la reprise.

«Je crois que les minutes de la Fed», rendues publiques mercredi et qui ont fait chuter la Bourse, «sont anciennes», datant de la réunion monétaire du 28 juillet.

«Il y a maintenant beaucoup de données économiques pas brillantes qui n'étaient pas vraies à l'époque de la réunion», souligne la gestionnaire de portefeuilles, en évoquant les ventes au détail décevantes en juillet.

«Cela pourrait être une excuse pour la Fed pour ne pas accélérer le calendrier» de la réduction des achats d'actifs, comme l'ont laissé penser les minutes.

Les taux obligataires sur la dette américaine à 10 ans ont peu évolué à 1,25%.

Le secteur des technologies de l'information (+1,30%) était le moteur du rebond des onze secteurs du S&P, suivi des services d'utilité publique (+1,22%), et des services de communication (+0,96%).

Parmi les plus performants, le titre de Microsoft a pris 2,56% à 304 dollars. Ceux d'Alphabet (Google) et d'Apple ont gagné plus de 1%.

Sous pression la veille, après l'ouverture d'une enquête sur des accidents avec son système Autopilot, Tesla a repris 1% à 680 dollars.

Son patron, Elon Musk avait présenté jeudi un projet de «Tesla Bot», un robot humanoïde métallique, qui sera capable d'effectuer des tâches répétitives.

Facebook n'a pas été pas ébranlé (+1,20% à 359 dollars) par la nouvelle plainte pour abus de position dominante déposée par l'autorité américaine de la concurrence. Le réseau social a aussi annoncé le lancement de salles de réunion, des «workrooms», en réalité virtuelle.

Le titre des magasins de sportswear Foot Locker a bondi de 7,26% à 58 dollars après l'annonce de résultats meilleurs que prévu. La chaîne dit avoir profité d'une forte demande de chaussures de sports, mais aussi de vêtements pour les femmes et les enfants au cours du 2e trimestre.

Coinbase, la plateforme d'échanges de cryptomonnaies, a annoncé investir 500 millions de dollars en cryptomonnaies qu'elle mettra à son bilan, a annoncé dans un tweet son cofondateur Brian Armstrong.

La plateforme entend poursuivre en investissant à l'avenir 10% de ses profits dans les monnaies numériques. Coinbase a terminé en hausse de 3,66% à 257 dollars.

Le bitcoin en progrès de 4,74% atteignait 48 790 dollars, un plus haut en quatre mois.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.