/news/municipales2021

Changements climatiques: Transition Québec interpelle les électeurs

DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Le parti municipal Transition Québec appelle les citoyens à voter aux élections fédérales pour des candidats engagés dans la lutte contre les changements climatiques.

«J’invite les gens de Québec à voter pour des candidatures engagées dans la lutte contre les changements climatiques», a indiqué dans un communiqué, mardi, Jackie Smith, candidate à la mairie et cheffe de Transition Québec.

Transition Québec s’est appuyé sur le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pour alerter sur la nécessité de réduire au plus vite les émissions à effet de serre (GES), si l’on veut que le réchauffement climatique n’atteigne pas «des niveaux catastrophiques d’ici 20 ans».

«Le dernier rapport des scientifiques du GIEC était clair et sans appel: il faut accélérer la transition écologique dès maintenant si on veut limiter les impacts, à défaut de quoi l’avenir que l’on lègue aux générations futures est incertain», a plaidé Mme Smith.

La formation écologique a dans sa mire le projet autoroutier du 3e lien et l’agrandissement du Port de Québec.

«Le 3e lien est une catastrophe annoncée qui va à l’encontre de toutes nos cibles climatiques et qui menace l’avenir du centre-ville en tant que milieu de vie sain», a dénoncé la candidate à la mairie de Québec, interpellant par ailleurs les partis fédéraux quant aux visées expansionnistes du Port de Québec.

«Depuis de nombreuses années, le Port de Québec tente par tous les moyens de s’agrandir aux dépens de l’environnement et de la santé des gens du centre-ville», a mentionné Mme Smith.

«Il est temps de serrer la vis au Port de Québec et de dire non à tout projet d’agrandissement», a-t-elle ajouté.