/news/coronavirus

Pandémie : Le centre-ville de Montréal «performe très bien» dit un expert

Alors que le retour au travail en présentiel s’éloigne encore, le centre-ville économique de Montréal parvient à tirer son épingle du jeu.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: La hausse continue: 835 nouveaux cas samedi en Ontario

• À lire aussi: Le télétravail par demi-groupes est la meilleure stratégie contre la COVID

Les commerces situés dans les tours à bureaux sont sans doute ceux qui sont le plus affectés par ce report du retour au travail en présentiel, et souffrent de pertes considérables sur leur chiffre d’affaires.

«On le voit, là où le taux d’inoccupation est le plus haut, c’est dans les tours à bureaux et dans les galeries marchandes. Au contraire, les commerces situés sur rue ont un taux d’inoccupation assez faible, et on performe très très bien», a déclaré Glenn Castanheira, directeur général de l’organisme Montréal centre-ville.

La diversité comme moteur

La survie économique de beaucoup d’entreprises du centre-ville de la métropole est soutenue par la diversité des activités qui s’y trouvent. 

«C’est vraiment la grande chance du centre-ville de Montréal est chanceux. Il faut savoir que le centre-ville de Montréal comparativement à d’autres centre-villes dans le monde n’est pas qu’un milieu de travail. C’est aussi le plus grand pôle universitaire du Québec, avec des centaines de milliers d’étudiants, et c’est aussi la principale destination touristique à Montréal», a expliqué Monsieur Castanheira. 

Jouer de l’attraction du centre-ville

«La solution est là, il faut attirer un achalandage au centre-ville malgré la fermeture des bureaux. Et c’est le cas actuellement, on a un achalandage impressionnant actuellement. L’exemple parfait c’est d’essayer de trouver une réservation pendant l’heure du midi : la semaine c’est très difficile, car les restaurants sont pleins», continue l’expert.

La métropole montréalaise a un taux d’occupation supérieure à bien des zones commerciales au monde actuellement. La 5th Avenue à New York (l’une des artères commerciales les plus importantes au monde) est inoccupée à hauteur de 25 %, tandis que Saint-Catherine est à environ 11 % d’inoccupation.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.