/sports/homepage

La COVID-19 s’invite chez les Carabins, qui joueront malgré tout

THIERRY LAFORCE/AGENCE QMI

Un cas de COVID-19 dans les rangs des Carabins de l’Université de Montréal a bien failli forcer le report du match de l’équipe, samedi, mais des tests subséquents n’ont montré aucune autre infection, de sorte que le duel contre Vert & Or de l'Université de Sherbrooke ira de l’avant.

Le match a toutefois été repoussé de deux heures, si bien que le botté d'envoi aura lieu à 16 h, en Estrie.

Un résultat positif chez un joueur pleinement vacciné, vendredi soir, a été à l’origine d’un branle-bas de combat au sein de l’organisation.

Lorsque la Santé publique régionale de Montréal a été mise au courant de la situation, elle a recommandé tard vendredi soir qu’une quinzaine de joueurs soient testés, ces derniers ayant été en contact modéré avec le joueur concerné lors des entraînements tenus plus tôt au cours de la semaine.

Les joueurs en question devront malgré tout porter une visière complète pour la partie.

« Pour la santé physique et mentale de nos étudiants-athlètes, ce retour à la compétition est une victoire en soi, a mentionné la directrice générale du CEPSUM et des Carabins, Manon Simard, dans un communiqué. Ils ont fait preuve d’une résilience et d’une capacité d’adaptation exceptionnelles au cours des derniers mois. Malgré tous les ajustements à apporter, cette situation démontre l’importance de la double vaccination qui nous permet de continuer à faire du sport de compétition.»

La saison de football universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) avait été annulée en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.