/regional/montreal/montreal

La forte hausse de l'achalandage à la STM suscite des inquiétudes

En cette période de rentrée scolaire, l’achalandage dans les véhicules de la Société de transport de Montréal connait sa plus forte hausse depuis le début de la pandémie.

À preuve, lors de la seule journée du 1er septembre dernier, la STM a accueilli 51% dans le métro et 56% dans les autobus d'achalandage pré-pandémique, selon les données fournies par la société de transport à TVA Nouvelles.

Le fait que les wagons et quais soient bondés d’usagers soulève plusieurs inquiétudes chez les employés de la STM.

Cependant, la STM a voulu rassurer ses usagers, puisqu’aucune éclosion n’a été constatée jusqu’ici et que, malgré les heures de pointe où la distanciation sociale est quasi impossible, les transports en commun demeurent une option sécuritaire à Montréal.

«On comprend très bien que les gens puissent avoir des craintes dans le métro. On mène des sondages auprès de notre clientèle et ceux qui sont revenus malgré des craintes n’en ont plus une fois qu’ils l’ont repris, a déclaré le président du conseil d'administration de la STM Philippe Schnobb à TVA Nouvelles, lundi.

«Le message que l’on envoie est "revenez dans le réseau et soyez certains qu’on fait tout ce qui est possible pour que vous puissiez voyager en toute sécurité".»

M. Schnobb rappelle aussi que nulle part dans le Monde le transport en commun a-t-il été montré du doigt comme lieu d’éclosion.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.