/news/elections

Armes à feu: «L’élection fédérale, c’est un moment charnière»

L'administration de Valérie Plante, mairesse de Montréal, craint une dérive à l'américaine quant aux armes de poing et d'assaut.

«L’élection fédérale actuelle, c’est quand même un moment charnière», souligne la mairesse. 

• À lire aussi: Plaidoyer des maires pour lutter contre le trafic d’armes à feu

• À lire aussi: Armes à feu: les chefs fédéraux assurent leur collaboration aux maires québécois

Elle note que la violence augmente dans toutes les grandes villes canadiennes, et qu'il y a des chiffres qui le démontrent.

«Il faut prendre ses responsabilités», dit-elle. «La ville de Montréal comme les autres villes, [...] on les prend nos responsabilités. On investit dans le communautaire, au niveau des escouades anti-gangs de rue, contre le trafic d’armes, mais il y a des choses qui nous dépassent. Il y a des choses qui sont du ressort du fédéral.»

Mme Plante est préoccupée par les armes de poing et déplore que les chefs des partis fédéraux aient parlé du bout des lèvres de la question du contrôle des armes à feu, surtout des armes d’assaut. 

«Les armes de poing, c’est important. C’est ce qui circule dans les rues en ce moment, c’est ce qui passe la frontière très facilement», explique-t-elle. «Il faut qu’on puisse légiférer sur les armes d’assaut, mais les armes de poing également. Il faut parler des vraies affaires : la sécurité de nos communautés.»

La mairesse de Montréal souligne que les villes veulent plus de soutien du fédéral. «On veut que les armes de feu et les armes d’assaut soient interdites et qu’il y ait un meilleur contrôle aux frontières», dit-elle. 

Elle apprécie que Justin Trudeau dise vouloir être présent pour la problématique, mais espère que le Parti conservateur ira dans la même direction. 

«Des choses troublantes sont ressorties dans les derniers jours de la part du Parti conservateur, à savoir qu’ils vont revoir la liste des armes d’assaut qui sont prohibées et que peut-être elles vont redevenir légales. C’est ahurissant d’entendre une position comme ça en 2021.»

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.