/news/elections

C’est pas la grosse classe!

Depuis le début de sa campagne, Justin Trudeau doit composer avec des manifestants agressifs qui l’insultent copieusement. Hier, des cailloux ont même été lancés en sa direction. Mario Dumont est ulcéré. 

• À lire aussi: Trudeau «ne veut pas reculer» face aux manifestants antivaccins

• À lire aussi: Ce qu'il faut retenir du 23e jour de campagne

«Ça n’a pas d’allure! ̧Jusqu’où peux-tu descendre bas et plus bas que plus bas? Faire des doigts d’honneur dans les événements publics du premier ministre, c’est pas la grosse classe, mais lancer des roches, c’est le fond du baril. C’est la déchéance humaine en matière de se faire entendre», lance notre commentateur politique.

*** Voyez l’intégrale de la chronique de Mario Dumont dans la vidéo ci-haut

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.