/news/coronavirus

Possible bris de service : «la situation est préoccupante à Montréal»

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, ne craint pas les bris de service dans les hôpitaux «pour le moment», mais admet que «la situation est préoccupante à Montréal». 

• À lire aussi: Vaccination obligatoire des employés de la santé: les récalcitrants suspendus sans solde dès le 15 octobre

• À lire aussi: Passeport vaccinal obligatoire pour les visiteurs en milieu hospitalier

Questionné sur la possibilité d’un bris de service en raison de la hausse des cas de COVID-19, le ministre affirme suivre la situation de très près. 

«La situation est préoccupante à Montréal, dans le Grand Montréal, mais pas dans le reste du Québec, alors c’est pour ça qu’on va suivre la situation», déclare-t-il en entrevue à TVA Nouvelles. 

M. Dubé s’inquiète davantage que les hôpitaux soient obligés de recommencer à faire du délestage. 

«Ma grande crainte, c’est sur la question d’être obligé de faire du délestage plutôt que du bris de service. Il y en a assez eu», dit-il. 

Le ministre de la Santé souhaite que les personnes qui ne sont pas vaccinées comprennent les conséquences de leur refus sur la population générale, qu’elle soit vaccinée ou non.

«Les vaccinés on va les protéger, mais il faut que les non-vaccinés comprennent qu’on est en train de sacrifier des gens en délestage et ça, il ne faut pas que ça arrive», affirme-t-il. 

Écoutez l’entrevue complète du ministre de la Santé, Christian Dubé, dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.