/news/politics

Livres brûlés en Ontario: Québec n’enverra pas de directive à son réseau de l’Éducation

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière

Photo d'archives Stevens Leblanc

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière

Le gouvernement Legault n’a pas l’intention d’envoyer une consigne aux centres de services scolaires leur interdisant de mettre des livres à l’index. 

Près de 5000 ouvrages jeunesse contenant des propos stéréotypés à l’encontre des communautés autochtones ont été retirés des bibliothèques d’écoles francophones du Conseil scolaire catholique Providence, en Ontario. Certaines œuvres ont été brûlées ou enterrées, a rapporté Radio-Canada.  

• À lire aussi: Livres brûlés en Ontario: les chefs prennent position sur le sujet

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, a fait une sortie en règle mercredi contre cette décision.  

«Je trouve que c’est une pente qui est glissante quand on décide ce qui est acceptable, ce qui ne l’est pas. On comprend tous que les références dans ces ouvrages sont du passé, on comprend tous que ce n’est pas la façon dont on parle aujourd’hui, mais je crois qu’au contraire, il faut l’utiliser pour faire de l’éducation, pour montrer à nos enfants ce qui a déjà été une réalité, pour s’assurer de ne pas la reproduire», a-t-il plaidé, à l’entrée de la réunion des députés caquistes précédant la rentrée parlementaire à l’Assemblée nationale.  

M. Lafrenière ne croit pas que ce genre de situation pourrait se produire au Québec. Son gouvernement n’a d’ailleurs pas l’intention d’intervenir auprès du réseau de l’Éducation pour prévenir de tels gestes.  

« Nous n’enverrons pas une directive pour rappeler une évidence. Non, il n’est pas question de brûler des livres au Québec. Nous avons pleinement confiance au jugement des acteurs de l’Éducation. », a fait savoir mercredi le cabinet du ministre Jean-François Roberge.   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.