/news/coronavirus

Vaccination obligatoire en santé: Voici la liste de tous les intervenants concernés

La décision est tombée hier. Dès le 15 octobre, tous les travailleurs de la santé et des services sociaux, autant au public qu’au privé, devront obligatoirement être pleinement vaccinés sous peine d’être suspendus sans solde

• À lire aussi: Passeport vaccinal obligatoire pour les visiteurs en milieu hospitalier

• À lire aussi: Possible bris de service : «la situation est préoccupante à Montréal»

• À lire aussi: Ex-infirmière et syndicaliste : Régine Laurent en faveur de la vaccination obligatoire

La mesure vise à protéger les clientèles vulnérables face à la montée du variant Delta ainsi qu’à protéger la capacité du réseau de la santé et des services sociaux en matière d’offre de services et éviter le délestage. 

Les travailleurs visés par cette obligation sont ceux qui ont des contacts rapprochés avec les patients et ceux qui sont en contact avec ces intervenants dans les aires communes telles que la cafétéria, les ascenseurs, etc. incluant les médecins, les sages-femmes, les professionnels en clinique privée et les bénévoles notamment dans les milieux de la santé suivant:

- les centres locaux de services communautaires

- les centres hospitaliers

- les centres d’hébergement et de soins de longue durée, publics, privés non conventionnés et conventionnés

- les centres de protection de l’enfance et de la jeunesse;

- les centres de réadaptation

- les établissements privés conventionnés spécifiques autres que CHSLD

- les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF)

- les résidences privées pour aînés

- les groupes de médecine familiale (GMF)

- les titulaires de permis d’exploitation de services ambulanciers et la Corporation d’Urgences-santé

- les laboratoires d'imagerie médicale offrant des services publics

- les entreprises d’économie sociale en aide à domicile

- certains groupes communautaires et acteurs qui offrent des services aux personnes vulnérables.

Préposés, techniciens et cadres       

Les intervenants qui devront se conformer à cette exigence peuvent être à l’emploi du réseau de la santé et des services sociaux, entre autres :

- les préposés aux bénéficiaires

- les services auxiliaires et métiers

- le personnel de bureau

- les techniciens et professionnels de l’administration

- les techniciens et professionnels de la santé et des services sociaux, y compris le personnel en soins infirmiers et les médecins, les stagiaires et le personnel d’encadrement

- les bénévoles et le personnel des milieux de vie

- les techniciens ambulanciers

- les chirurgiens-dentistes

- les spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale 

- les optométristes œuvrant dans un établissement seront aussi visés par la vaccination obligatoire

Proches aidants et visiteurs      

Il est à noter que les proches aidants de même que les personnes en visite auprès d’un proche devront présenter leur passeport vaccinal afin de prouver qu’elles sont adéquatement protégées contre la COVID-19

Preuve de vaccination obligatoire      

Tous les travailleurs et intervenants concernés par la vaccination obligatoire devront fournir une preuve de vaccination complète. 

Sans cette preuve, ils devront être réaffectés à d’autres tâches, lorsque cela est possible. Si ce n’est pas possible ou si l’intervenant refuse, celui-ci ne pourra réintégrer son travail et ne recevra aucune rémunération, précise le gouvernement.

Source: Gouvernement du Québec 7 septembre 2021

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.