/news/coronavirus

«C’est une catastrophe», se désole le Dr François Marquis

Les cas sont en hausse ainsi que le nombre de malades aux soins intensifs, et 13% des Québécois sont toujours non vaccinés. Le Dr François Marquis est inquiet de l’impact de la 4e vague de COVID dans le milieu hospitalier. 

• À lire aussi: Vaccination obligatoire en santé: Voici la liste de tous les intervenants concernés

• À lire aussi: Passeport vaccinal obligatoire pour les visiteurs en milieu hospitalier

«L’offre chirurgicale baisse au Québec au fur et à mesure où les soins intensifs se remplissent de patients COVID. C’est une catastrophe en soi. On est justifié de faire des mesures extraordinaires pour encourager nos non vaccinés à se faire vacciner», soutient le chef des soins intensifs à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal.

François Marquis est à même de constater comment les non vaccinés sont touchés par le virus.

«On voit vraiment une augmentation. Ils [les patients COVID] sont très malades. Ce sont essentiellement des patients dont la vaccination est incomplète et des personnes non vaccinées», précise-t-il. 

Le médecin ajoute que même «si on n’est pas une bombe d’infection, on peut transmettre le virus». De là l’importance de la vaccination complète.

*** Voyez l’intégrale de l’entrevue avec le Dr François Marquis dans le vidéo ci-haut

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.