/news/elections

Pierres lancées sur Justin Trudeau: un membre du Parti populaire du Canada exclu

Un membre du Parti populaire du Canada a été exclu de la formation politique après qu’il aurait été surpris à avoir jeté des pierres en direction de Justin Trudeau lors d’un déplacement électoral en début de semaine.

• À lire aussi: Trudeau visé par des jets de cailloux lors d’un déplacement électoral

• À lire aussi: La violence contre Justin Trudeau fait craindre le pire

Président de l’association de circonscription d’Elgin Middlesex London, en Ontario, Shane Marshall a été mis à la porte du parti de Maxime Bernier à la suite de l’incident.

L’information a été confirmée par le porte-parole du Parti populaire du Canada, Martin Masse, dans un courriel adressé à Global News.

M. Marshall aurait été aperçu en train de lancer du gravier en direction du chef libéral lors d’un arrêt de campagne lundi soir à London, en Ontario. M. Trudeau avait confirmé pendant son point de presse du lendemain qu’il avait senti des cailloux, mais qu’il n’avait pas été blessé.

Le geste avait d’ailleurs été condamné par M. Bernier, qui avait affirmé mardi sur Twitter que «les mots sont nos armes. Mais la violence physique est TOUJOURS inacceptable».

La police de London avait décidé d’ouvrir une enquête le même jour afin de déterminer les circonstances de l’événement.

Le premier ministre sortant est régulièrement la cible de gestes hostiles à son encontre, alors que plusieurs manifestants anti-vaccins ou encore opposés aux mesures sanitaires imposées depuis le début de la pandémie de COVID-19 sont présents lors de ses déplacements.

Interrogé plusieurs fois à ce sujet, Justin Trudeau a réitéré qu’il ne comptait pas reculer face à ces protestations.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.