/news/currentevents

«Ça tire en plein jour, ça tire partout!»

Deux incidents différents en lien avec des coups de feu ont éclaté à Montréal, dans la nuit de dimanche, pendant que des vols qualifiés impliquant des armes de poing semblent prendre de l'ampleur dans toute la région.

D’abord, un commerce de l’arrondissement Villeray-Parc-Extension a été visé par plusieurs coups de feu en fin de soirée, samedi. Des impacts de projectiles étaient visibles sur la vitrine avant de l’édifice fermé de la rue Jean-Talon, non loin de la rue Champagneur.

• À lire aussi: La police de Mirabel recherche un voleur armé repentant

• À lire aussi: Un commerce de Parc-Extension visé par des coups de feu

• À lire aussi: Des véhicules ciblés par des coups de feu dans Saint-Michel

Puis, vers 4h30, les policiers ont été informés de coups de feu, dans le secteur de la 14e avenue, non loin du boulevard Crémazie, où ils ont constaté les deux véhicules avec des impacts de projectiles.

L’ex-maire de la métropole et candidat aux élections municipales de 2021, Denis Coderre se dit inquiet de l’augmentation des crimes liés aux armes à feu.

«Ça tire en plein jour, ça tire partout. On est rendu à plus de 400 douilles depuis janvier. Ça en fait des coups de feu, ça!», s’est exclamé le chef d’Ensemble Montréal lors d’un point de presse.

«Ç’a l’air qu’ils n’appellent pas au 4-1-1, ils peuvent se tromper d’adresse. Quand on n’a pas le respect de l’autorité. C’est ce que ça fait.»

Des inquiétudes         

Par ailleurs, certains corps policiers s’inquiètent du nombre grandissant de vols qualifiés, qui semblent commis très souvent avec des armes de poing.

D’une part, la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent est toujours à la recherche de l’auteur d’un vol à la Caisse Populaire de St-Amable, le 12 août dernier.

Le suspect, un homme de race blanche qui s’exprimait en anglais, a été filmé par les caméras de surveillance. Il possédait une arme de poing noire et a pris la suite à bord d’un Hyundai Accent gris.

Tout personne détenant de l'unformation au sujet de cet événement est invité à contacter les policiers en composant le 450-922-7001, poste 3999.

Enfin, dans la nuit du 8 septembre, trois individus se sont introduits dans le commerce Couche-Tard du 8855 rue Saint-Jacques, à Mirabel, secteur Saint-Augustin, afin d’y commettre un vol qualifié. 

Le commis sur place, qui n’a pas été blessé, a été menacé par le premier suspect, armé d’un pistolet, pendant que les deux autres suspects s’affairaient à voler diverses marchandises. 

Le premier de la bande est un homme blanc âge de 20 à 25 ans, cheveux châtains, qui endossait un kangourou «Loups de Curé-Antoine-Labelle».

Le deuxième, également un jeune homme blanc de 15-20 ans aux cheveux bruns, était vêtu d’un polo gris foncé et d’un pantalon noir.

Le troisième est âgé dans la vingtaine (20-25 ans) et parle français. Il portait un chandail à capuchon noir, un couvre-visage rouge, un pantalon noir, des bottes de construction beiges, ainsi qu’une arme de poing noire, qu'il a braquée sur le commis.

Si vous avez de l'information à propos de ce vol, veuillez contacter les policiers au 450-475-7708, poste 4043.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.