/news/society

Des cliniques pédiatriques qui offrent moins de maux de tête aux parents

Avec la montée des cas de COVID-19 au Québec, le ministère de la Santé craint que de nombreux enfants de moins de 12 ans non vaccinés soient infectés.

Pour tenter de contrôler la situation et éviter que les urgences des hôpitaux pédiatriques débordent, le gouvernement a décidé de créer une vingtaine de cliniques pédiatriques.

Le retour en classe et en garderie signifie l'apparition de nombreux virus chez les enfants. On n'à eu qu'à se rendre au centre d'urgence pédiatrique de Brossard pour s'en rendre compte.

Un parent s’y trouvait avec sa fillette, qui avait une toux, faisait de la fièvre et qui avait mal à une oreille.

De nombreux parents se présentent à cette clinique parce qu'ils n'ont pas accès à un médecin de famille assez rapidement.

«On en a un, mais on ne peut pas aller à notre clinique parce qu'ils n’en prennent pas en ce moment quand ils ont des symptômes qui peuvent s'apparenter à la COVID», explique une mère

Une mère dit avoir attendu longtemps dans un centre hospitalier pour que son enfant ait des prélèvements.

«J'ai été à Sainte-Justine il y a quelques jours. J'ai attendu 16 heures. Ici, ils ont déjà fait deux tests COVID et deux tests de sang.»

«J'ai donné le résultat à une famille que j'ai vue hier avec un enfant qui a la COVID», raconte le Dr Sasha Dubrovsky, urgentologue et cofondateur du Centre d’urgences Up.

Il s'attend à ce qu'il y ait de plus en plus de cas chez les jeunes cet automne.

Pour éviter que des parents ne se rendent aux urgences, le ministère de la Santé déploie des cliniques pédiatriques désignées. La clinique Up en fait partie. Elle n'est pas privée, mais publique.

Ce centre d'urgences pédiatriques voit jusqu'à 200 enfants par jour, mais la demande est beaucoup plus grande.

«Notre site Web est inondé avec plus de 1000 clics par jour», de dire le Dr Dubrovsky.

Au moindre symptôme, les patients sont vus en zone chaude alors qu'une zone froide est réservée aux autres.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.