/news/elections

Les candidats s'activent sur le terrain

Dernière semaine de campagne électorale fédérale et les candidats s'activent sur le terrain. 

C'est le cas notamment du candidat conservateur sortant dans Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, qui sollicite un 2e mandat. 

Lors des dernières élections, il a défait son plus proche rival, le candidat bloquiste, par plus de 10 000 voix. 

Aujourd'hui, il mise sur des investissements locaux pour séduire les électeurs. 

«J'ai décidé de prioriser 2-3 secteurs dont le 1er, le secteur récréotouristique», a expliqué Alain Rayes. «J'ai proposé un fond de 11 millions qui serviraient à améliorer les installations sanitaires, les bâtiments, la signalisation et les pistes que les gens utilisent. » 

Plusieurs citoyens appuient l'ex-maire de Victoriaville, mais pas nécessairement son parti. 

Comme la circonscription a longtemps été détenue par le Bloc Québécois, le parti mise sur l'actuel maire de Warwick, Diego Scalzo, pour la reprendre. 

«J'ai senti qu'il y avait une volonté de changement, de nouveau», a affirmé. « Le comté a été longtemps bloquiste ici donc les gens sont habitués, ils savent qu'un député bloquiste ça peut avoir du pouvoir à Ottawa.» 

La notoriété d'Alain Rayes et de Diego Scalzo n'intimide pas le jeune candidat libéral de 21 ans. Alexandre Desmarais a complété ses études en Droit à l'Université de Sherbrooke et complètera son barreau au cours de la prochaine année. 

« Moi ça me motive honnêtement parce que je suis jeune et que je fais partie de la relève. Je crois que justement, à Richmond-Arthabaska ça ferait du bien d'avoir une voix au sein d'un gouvernement libéral au pouvoir. 

La pénurie de main-d'œuvre et l'environnement sont les 2 principaux chevaux de bataille du jeune libéral. 

Notre demande d'entrevue au candidat néo-démocrate est demeurée sans réponse.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.