/regional/montreal/montreal

La STM limite l'utilisation de l'argent comptant

La Société de Transport de Montréal (STM) planifie éliminer les paiements en espèces l'hiver prochain auprès des changeurs. Il faudra alors payer par carte de débit ou de crédit. 

• À lire aussi: La forte hausse de l'achalandage à la STM suscite des inquiétudes

Après avoir sondé les usagers via un sondage, la STM a trouvé que c’est une minorité de clients qui préfèrent payer par argent comptant. 

«Je pense qu’on est rendus là, parce que moi de toute façon, j’ai toujours mon cellulaire», dit un client de la STM. «Ça aide beaucoup, c’est beaucoup plus pratique au lieu d’avoir toujours de l’argent comptant que tu peux perdre.»

Les clientèles qui le désireront, dont celles aveugles, analphabètes, ou à mobilité réduite, pourront continuer à acheter leurs billets avec de l’argent comptant dans les commerces qui offrent la carte Opus ou dans les distributrices de titres.

Continuer d'offrir un service humain   

Malgré les paiements par carte, la STM négocie avec le syndicat pour le maintien des emplois des agents dans les loges. Elle veut continuer d’offrir un service humain et pas seulement automatique. 

«Avec la machinerie trop intense, tu perds la relation humaine», dit un homme qui redoute les changements dans le métro. 

Philippe Déry, porte-parole de la STM, rajoute que le rôle d'agent au service à la clientèle est important. 

«Ce n’est pas seulement la vente de titres, c’est aussi d’accompagner les clients dans la station, de les assister dans leurs transactions aux distributrices automatiques de titres» explique-t-il.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.