/news/municipales2021

Le maire d’Anjou appuie Denis Coderre

Luis Miranda

Courtoisie

Luis Miranda

Le maire de l’arrondissement d’Anjou, Luis Miranda, ainsi que les membres de son équipe appuieront un de ses anciens opposants, le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre, pour les prochaines élections.

• À lire aussi: Valérie Plante s’engage à protéger le golf d’Anjou

• À lire aussi: L’arrondissement d’Anjou et la Ville de Montréal ne s’entendent pas sur une opération de déneigement

En contrepartie, Ensemble Montréal s’est engagé à ne pas présenter de candidats dans l’arrondissement.

M. Miranda avait souvent été critique de son vis-à-vis lors de son précédent mandat, alors qu’il reprochait souvent à l’administration Coderre d’être trop centralisatrice. En 2013, il avait également fondé son propre parti en vue des élections municipales, Équipe Anjou, plutôt que de rejoindre l’équipe Coderre.

Néanmoins, les deux hommes ont pu mettre leurs différents passés de côté et se sont présentés à une conférence de presse conjointe mardi matin.

«J’ai cheminé, il a cheminé», a illustré M. Miranda pour expliquer ce qui les a menés vers cette alliance.

«Montréal a besoin d’un coup de souffle. C’est le cœur économique du Québec», a poursuivi le maire d’arrondissement, qui estime que Denis Coderre est le mieux placé pour assurer l’avenir de la métropole et de l’arrondissement d’Anjou.

Malgré l’alliance, M. Miranda soutient qu’il continuera de voter selon les intérêts de son arrondissement lors des séances du conseil municipal à l’hôtel de ville. Selon ses dires, il ne prévoit pas non plus occuper un poste sur le comité exécutif, alors que sa priorité «va rester Anjou».

«Ça n’a pas toujours été facile, mais il n’y a jamais rien eu de personnel, ça a toujours été basé sur les idées», a pour sa part ajouté M. Coderre.

Ce dernier s’engage également à offrir une maison de la culture aux résidents de l’arrondissement.

Il s’agit d’un projet sur lequel M. Miranda travaille depuis deux ans, selon ses dires. L’arrondissement avait acquis un terrain, au coin des boulevards Louis-H.-La Fontaine et Châteauneuf, pour la construire.

«On a tenté par tous les moyens de faire avancer le dossier, mais on s’est fait mettre des bâtons dans les roues par l’administration Plante. Continuellement non, non, non. On n’a pas eu aucune collaboration de leur part», a dénoncé le maire d’Anjou.

M. Miranda est en poste depuis 1997. Anjou était alors une ville indépendante. Lors des élections municipales de 2013, il avait fondé son propre parti, Équipe Anjou, qui a obtenu tous les sièges dans l’arrondissement, de même qu’aux élections suivantes en 2017.

Golf d’Anjou 

Les deux politiciens sont également revenus sur le sujet du golf d’Anjou. En point de presse vendredi dernier, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, s’était engagée à le protéger et s’assurer que le terrain demeure un espace vert.

«Ça fait une trentaine d’années qu’on demande de mettre le Boisé d’Anjou en valeur et de le rendre accessible aux gens, et ils n’ont rien fait», a dénoncé M. Miranda, qui y voit une annonce électoraliste.

L’arrondissement d’Anjou faisait pression pour faciliter les démarches d’un promoteur qui souhaite cesser les activités du golf pour y développer un bâtiment industriel.

«Je crois qu’on peut faire du développement économique d’une façon écologique», a ajouté M. Miranda.

Par communiqué, Projet Montréal a réagi à cette alliance, accusant M. Coderre de se faire le «candidat des intérêts privés au détriment de la protection des espaces verts», et d’avoir une vision «passéiste» du développement économique.

«Luis Miranda est là depuis trop longtemps et les Angevins méritent une administration qui se préoccupe enfin de leur qualité de vie – et pas seulement des profits de ses amis promoteurs», a déclaré Kettly Beauregard, candidate de Projet Montréal à la mairie de l’arrondissement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.