/finance/homepage

Inflation : plus forte croissance depuis mars 2003

Canadian currency notes with perse Saving Concept

stockyme - stock.adobe.com

L’Indice des prix à la consommation (IPC) a crû de 4,1 % d’une année à l’autre en août dernier.

«L'augmentation des prix découle principalement d'une accumulation de pressions récentes sur les prix et de niveaux de prix plus bas enregistrés en 2020. Sans l'essence, l'IPC a augmenté de 3,2 % d'une année à l'autre», a mis en lumière l’agence fédérale, mercredi, au moment de dévoiler les plus récentes données touchant à l’IPC.

L’IPC mensuel a progressé de 0,2 % en août, alors qu’il avait augmenté de 0,6 % le mois précédent. Sur une base mensuelle désaisonnalisée, l'IPC a crû de 0,4 %.

Comme l’indique Statistique Canada, ce sont les biens durables qui ont le plus contribué à la croissance de l’IPC depuis mars 2020, quand le pays a plongé dans la pire pandémie mondiale en un siècle.

Écoutez la chronique économique d'Yves Daoust, directeur de la section Argent du journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio: 

«Les prix des biens durables ont progressé plus rapidement en août (+5,7 %) qu'en juillet (+5,0 %), et c'est la hausse des prix des véhicules automobiles (+7,2 %), des meubles (+8,7 %) et des appareils électroménagers (+5,3 %) qui a contribué le plus à l'augmentation», a-t-on détaillé.

Les prix des services ont gonflé pour un cinquième mois de suite (+2,7 %) et les prix de l’hébergement des voyageurs ont bondi de 19,3 %, d’une année à l’autre, en raison de la hausse du tourisme estival et des activités des entreprises.

«Les prix enregistrés dans sept des huit composantes principales ont augmenté en août, et les prix des transports ont été le principal facteur ayant contribué à la hausse de l'indice d'ensemble. En revanche, les consommateurs ont déboursé moins pour les vêtements et chaussures, les prix de cette composante ayant diminué d'une année à l'autre», a-t-on expliqué, ajoutant que les prix de l’essence ont explosé, avec un bond de 32,5 % d’une année à l’autre en août.

D’autre part, l'indice du coût de remplacement par le propriétaire, qui concerne les prix des logements neufs, a grandi de 14,3 % d'une année à l'autre le mois dernier, «ce qui représente la croissance annuelle la plus prononcée depuis septembre 1987. Il s'agit du quatrième mois d'affilée de croissance d'au moins 10 %», a indiqué Statistique Canada.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.