/news/coronavirus

COVID-19 en Alberta: retour à la case départ

Avec un système de santé fragilisé et poussé à ses limites, le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a annoncé mercredi soir qu’il implantera, «à contrecœur», un système de preuve vaccinal dans sa province et des mesures restrictives supplémentaires.

Après avoir fait fi des dangers sournois du coronavirus, la province est également de retour en état d'urgence sanitaire.

En conférence de presse mercredi soir, M. Kenney a déclaré que la province pourrait manquer de personnel et de lits de soins intensifs et de personnel pour gérer les patients atteints de la COVID-19 dans les 10 prochains jours.

Écoutez la chronique d’Adrien Pouliot, ancien chef au Parti Conservateur du Québec avec Richard Martineau sur QUB radio : 

Dès la première heure jeudi, les rassemblements à l'intérieur pour les personnes entièrement vaccinées seront limités à deux ménages, pour un maximum de 10 personnes, sans restriction pour les enfants de moins de 12 ans.

Le télétravail sera dorénavant obligatoire et les lieux de cultes ainsi que tout événement intérieur et extérieur devront limiter leur capacité de convives.

Un passeport vaccinal contre toutes attentes    

Jason Kenney qui a toujours été contre l’idée considère maintenant le passeport vaccinal comme étant nécessaire, notamment dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, a-t-il fait savoir en conférence de presse, mercredi.

À compter du 20 septembre, les Albertains de plus de 12 ans devront fournir une preuve de vaccination complète contre la COVID-19 ou un test COVID-19 négatif payé par le secteur privé au cours des 72 heures précédentes afin d'accéder aux entreprises et aux événements non essentiels.

Écoutez l’entrevue de Dr. Quentin Durand-Moreau, professeur adjoint au département de médecine préventive de l’Université de l’Alberta:

Un système à bout de souffle    

Mercredi, 218 patients reposaient dans un état critique aux soins intensifs et 877 patients étaient hospitalisés pour y traiter une COVID-19.

La province a également identifié 1609 nouveaux cas de COVID-19 dans les dernières 24 heures et il y a maintenant 18 421 cas actifs dans la province.

Lundi, plus de 60 médecins spécialistes des maladies infectieuses ont écrit une lettre au premier ministre, Jason Kenney, mettant en garde contre une issue catastrophique si la province ne s'occupait pas de l'augmentation du nombre de cas.

« Notre système de santé est vraiment au bord de l'effondrement », ont écrit les médecins. «Les hôpitaux et les unités de soins intensifs de la province sont soumis à une pression énorme et ont atteint un point où il n'est pas clair si, ou pour combien de temps, nous pouvons fournir des soins sécuritaires aux Albertains», rapporté The Guardian.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.