/sports/homepage

Une femme aux opérations hockey du Canadien?

Martin Chevalier / JdeM

Les Canadiens de Montréal pourraient bientôt embaucher une femme dans son un rôle-clé, possiblement dans le secteur des opérations hockey.

C’est du moins ce qu’on a laissé entendre, mercredi, durant la présentation d’un plan d’action intitulé «Respect et consentement» devant s’adresser aux jeunes joueurs de l’organisation.

«Si on regarde à travers la ligue, nous en sommes là», a notamment reconnu Rob Ramage, directeur du développement des joueurs, énumérant la présence de Hayley Wickenheiser chez les Maple Leafs de Toronto et celle de Cammi Granato avec le Kraken de Seattle.

Plus tôt cette semaine, c’est le Lightning de Tampa Bay qui avait fait un pas dans cette direction en invitant l’entraîneuse Julie Chu pour ses camps des recrues et d’entraînement.

Aucune annonce n’est attendue par le CH à court terme, mais le dossier semble bel et bien sur la table.

À Toronto, Wickenheiser occupe le poste de directrice principale du développement des joueurs, étant d’ailleurs appuyée par la Québécoise Danielle Goyette dans ses fonctions. Concernant Granato, elle est impliquée dans le service du recrutement pour le Kraken. La formation de Seattle a par ailleurs fait place à plusieurs autres femmes du niveau des opérations hockey avec, entre autres, Alexandra Mandrycky et Namita Nadakumar (recherche et développement).

Ailleurs dans la Ligue nationale, Charlotte Grahame tient notamment un rôle de vice-présidente de l’administration hockey avec l’Avalanche du Colorado.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.