/news/coronavirus

CHSLD Herron: «Si ce n’est pas de la négligence criminelle, c’est quoi?»

Alors que les audiences sur les décès survenus au CHSLD Herron sont en cours, Richard Martineau croit que ce qui y est révélé n’a «pas d’allure». 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: CHSLD Herron: une médecin de famille sermonnée par la coroner

• À lire aussi: «Aucun respect» pour les morts au CHSLD Herron

«C’est des gens qui ont été martyrisés», s’insurge le chroniqueur, en parlant des résidents laissés à eux-mêmes. 

Ce que Richard Martineau attend, ce sont aussi les témoignages des propriétaires du CHSLD, qui doivent être présents jeudi lors des audiences.

Les propriétaires ayant refusé de participer à l’enquête policière, le chroniqueur se demande tout de même pourquoi des accusations criminelles n’ont pas été portées contre eux. 

«Ne serait-ce que entraves au travail des policiers, on pourrait avoir une poignée là. Mais si ce n’est pas de la négligence criminelle, c’est quoi?», questionne Richard Martineau. 

«Les employés étaient complètement débordés, mais où étaient les propriétaires?», demande-t-il. 

*Écoutez la chronique de Richard Martineau dans la vidéo ci-dessus*

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.